La Rénovation du Centre Nautique d'Annemasse, Combien ça coûte pour le Citoyen???

Publié le par Anne Michel

http://media.paperblog.fr/i/416/4168955/annemasse-ville-ambitieuse-dynamique-L-kBKNXQ.jpegDans le cadre de l'article 4 du Règlement Intérieur du Conseil Municipal de la Ville d'Annemasse, j'avais demandé que soit ajouté à l'ordre du jour du Conseil Municipal du Jeudi 10 octobre dernier une question orale portant sur le coût financier de la Restructuration du Centre Nautique pour les Citoyens d'Annemasse, Citoyens qui se verront déposséder dans les prochains mois de la propriété de cet établissement public au profit d'Annemasse Agglo.

J'adressa donc aux Services de la Mairie le texte de la Question Orale que je poserai en fin de séance au Maire et dont vous trouverez son contenu en intégralité 

Monsieur le Maire,

A l'heure où la Ville d'Annemasse et l'Agglo recherchent un nom pour le futur Centre Nautique, je souhaiterai enfin connaître le vrai coût de la sa restructuration!

Depuis 2008, le prix et les conditions de la restructuration ne sont plus les mêmes.
 
Lors du conseil municipal du 17 avril 2008 le coût  de la restructuration fut évoqué et  nous apprenions que : « les premières estimations faites par des spécialistes sur la piscine tournaient plutôt aux alentours de 12, si ce n'est pas 14 millions d'Euros». 

En 2009,  le coût prévisionnel a déjà pris plus 3 millions d'euros.
Le document intitulé « Convention de financement entre la Ville d'Annemasse et Annemasse Agglo » datant de septembre 2009 parle d'un prévisionnel de 17.155.217 €.


Aujourd'hui sur le site internet de Annemasse Agglo, le coût prévisionnel est porté à 20.Millions d'€uros.

Je souhaiterais donc savoir, Monsieur le Maire, à combien se monte la facture de la restructuration du Centre Nautique, et quel en sera de facto le coût pour les Annemassiens ?

Je vous remercie pour votre réponse détaillée.

 

 

Lors du Conseil Municipal, une cascade de chiffres me fût déversée en guise de réponse par Jean-Pierre Pernaud, oups Christian Dupessey qui faillit se noyer au moment de tenter de justifier le coût exhorbitant de la facture du relooking de la pataugeroire Agglo Annemassienne !!


Je vous transmets les quelques élements de réponse fournis en complément par les services de la Mairie qui suscitent déjà de très nombreuses interrogations 

 


Voici les éléments de réponse à la question de Mme. Michel :

  • En 2008 les premières estimations du coût prévisionnel des travaux était estimé entre 12M€ HT et 14M€ HT (équipements du SPA non inclus d'après le PV du CM du 17 avril 2008). Il s'agit d'un strict coût travaux (c'est à dire hors frais d'études, sans provisions pour actualisation, aléas, assurances etc...), et d'un montant hors taxes.

 

  • La convention de financement du 11 décembre 2009, se base sur un coût prévisionnel de l'opération de 17 155 217 € TTC. Il s'agit d'une prévision plancher servant de base à la convention. A ce moment le concours est encore en train de ce dérouler et la convention précise que ce coût sera actualisé sur la base du projet définitivement choisi et du décompte général définitif des travaux. La convention précise par ailleurs que le financement apporté par la Ville s'établit à 9 314 000€. Cette somme correspond au capital que la Ville peut emprunter pour un remboursement annuel de 600 000€ sur 30 ans (capital+intérêts), 600 000€ correspondant au coût de fonctionnement de l'ancienne piscine jusqu'alors supporté par la Ville. La convention explique enfin que la variation du coût due à l'éventuelle augmentation des prestations serait le cas échéant supportée par Annemasse Agglo.


  • Les coûts se sont précisés à l'issue du concours et fil de la réalisation des études et travaux. Ils s'établissent aujourd'hui comme suit
    • 14 250 961 € HT pour les travaux (on est donc assez proche des premières estimations réalisée au stade du coût prévisionnel)
    • 100 000€ HT pour les branchements aux réseaux
    • 1 466 370€ HT de provision pour aléas et révisions de prix
    • 2 252 073€ HT de frais d'études
    • 247 827€ HT de frais divers pour les frais de concours, d'assurance, de communication


    • Au total, le coût de l'opération arrive ainsi à 18 317 232€ HT, soit 21 878 827€ TTC


    • A l'issue des travaux, le coût devrait être sensiblement inférieur, car toute les provisions pour aléas ne seront pas utilisées. On peut espérer une économie de 600 000€ HT, c'est à dire un total du coût opération d'environ 17,7 M€ HT, soit 21,2 M€ TTC. Le site internet qui indique 20M€ n'est pas tout à fait à jour.


  • Que coûte le centre aquatique pour les annemassiens?

Sur ce point, la participation de la Ville est de 9 300 000€ conformément à la convention de financement du 11 décembre 2009. Ce capital correspond donc à un emprunt dont le coût est équivalent à celui du fonctionnement de l'ancienne piscine. Si on veut être parfaitement précis, dans la pratique, la somme effectivement payée annuellement par la Ville peut varier sensiblement en fonction des taux et de la durée des emprunts contractés. Mais au global le principe est respecté.

 

Lors de la séance publique du Conseil Municipal du jeudi 10 octobre, l'Hebdomadaire "Le Faucigny" était présent.

Dans son Edition du 17 octobre, la journaliste Carole Varvier du haut de son fauteuil de maître nageur-sauveteur tente de secourir de la noyade un maire qui ne s'est contenté au final qu'à plonger les membres du Conseil Municipal dans les eaux troubles du financement du Centre Nautique.

 

le faucugny 17 octobre centre nautiquele-faucugny-17-octobre-centre-nautique-1-copie-1.jpg

 

En gros dans cette affaire, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, non ?????

 


Au niveau de la propriété :

Les Citoyens ont payé et paieront des équipements qui seront propriété de l’agglo.

 


Au niveau financier :

Dans 25 ans, il faudra prévoir à nouveau la rénovation de cette piscine qui nous aura déjà coûté une véritable fortune en divers travaux de remise en état et la contribution financière des Citoyens d'Annemasse sera une nouvelle fois sollicitée puisque dans le très fameux pacte politique rien n’oblige l’agglomération à payer la facture.

 

 

Au niveau de la qualité de vie :

Le Centre Nautique rénové est très loin de se trouver sur un emplacement idéal puisqu'il se trouve bordé par des axes routiers  très circulants ce qui au niveau de la qualité de l’air pose quelques problèmesnon négligeables liés aux phénomènes de pics d’ozone.


Commenter cet article

JANINE 20/10/2013 13:18


bravo ANNE pour ta présence ce matin à ANNEMASSE  ; les frontaliers ont besoin d'être soutenus car il ne demande rien à personne ; ils vont travailler dans des conditions
difficiles en SUISSE : horaires de travail plus importants, trajets routiers parfois très longs...Ils gagnent plus mais ils le méritent vraiment.


Ce matin, j'au entendu sur RTL que les cotisations rapporteraient 150 millions à la SECURITE SOCIALE mais combien vont-ils lui couter ? Il est assurément vrai que les frontaliers ne vont jamais
chez le médecin !!! janine


 

Marc 20/10/2013 09:26


Monsieur erebus,


Chacun est libre de penser ce qu'il veut.


Pourtant sur le dossier du Brouaz, le compromis ce vente voté au Conseil Municipal à l'unanimité à l'exception du vote Contre de Anne Michel n'a fait l'objet d'aucune signature aujurd'hui.


Pour le dossier de la SAGS, il sera possible de revoir la DSP aui lie la Ville d'Annemasse au niveau du parc de staionnement.


Anne Michel et son Equipe, n'ont jamais trompé les Electeurs. Ils le savent bien  et c'est la raison pour laquelle elle est sollicitée pour se présenter aux élections
municipales de 2014.


Anne Michel poursuit son mandat d'Elue municipale par un travail de terain et de proximité quotidien. Elle sera encore présente ce matin à Annemasse à la Manifestation de soutien aux Frontaliers
pour le maintien du droit d'option en matière d'assurance maladie.


Cordialement


 


Marc

Erebus 20/10/2013 08:20


Je vois que j'ai affaire au porte parole d'Anne.


Alors Monsieur le porte voix voici la déclaration de Dudu lors du chat du maire en date du 26/06/2013 à 19h57:48 :


"Le terrain situé a proximité du rond point de l'avenue Mendes
France fait l'objet d'un compromis de vente au centre cultuelle musulman de l'Agglomération d'Annemasse. La vente pourra être effective dès que tous les recours seront
levés."


Soit le maire est un menteur, soit vous ne connaissez pas votre dossier et
dans les deux cas c'est grave mais quoi qu'il en soit ça ne change rien au fond et ma question reste valable: reviendrez-vous sur la vente de ce terrain ???


 


Concernant la SAGS, je vous recommande de vous plonger sérieusement dans le
dossier avant de parler de renégociation. 


Il ne faut pas tromper les annemassien avec des effets d'annonces.


 


Erebus

Marc 19/10/2013 19:55


Monsieur erebus,


Les positions de Anne Michel sur le dossier du Brouaz et sur celui du stationnement à Annemasse géré par la SAGS ont toujours été claires.


Mais pour répondre à vos 2 questions car à la différence de certains rien ne met mal à l'aise Anne Michel et son équipe, les choses sont très simples :


- En l'état actuel des choses, Anne Michel ne peut demander à ce que  le compromis de vente au profit des l'association musulmane soit dénoncé dans la mesure où aujourd'hui
il n'est signé par aucune des parties.


- Anne Michel, tout au long de son mandat municipal a dénoncé la DSP entre la ville et la société qui gère les parkings et l'a prouvé en votant cCONTRE les augmentations des
tarifs. Aujourd'hui elle continue toujours é le dénoncer et prône une renégociation de la DSP avec la SAGS.


Voilà les réponses que je peux vous apporter aujurd'hui.


Cordialement


Marc


 

erebus 19/10/2013 19:43


Monsieur Marc,


Merci de votre réponse, je vais donc attendre l'argumentation de Madame la conseillère.


Par contre vous ne m'avez toujours pas répondu sur l'autre sujet concernant le brouaz. Vous sentez-vous mal à l'aise ???


Erebus