Annemasse : Un regard Neuf sur le débat d'orientations budgétaires 2014 pour l'intérêt général des Annemassiens et d'Annemasse

Publié le par Anne Michel

EM-DOB2014.jpg Mardi soir s'est donc déroulé au cours du Conseil Municipal d'Annemasse le dernier Débat d'Orientations Budgétaires de la mandature.

 

Au préalable, l'ensemble des Conseillers Municipaux avaient disposé, grâce à l'immense générosité de la Municipalité, de quelques documents réduits à leur plus simple expression et à partir desqules ils leur étaient demandés de débattre.

 

Ainsi, nous eûmes l'immense privilège d'avoir plusieurs tableaux comprenant pleins de chiffres sans mode d'emploi, ni trop d'explications.

 

Faut quand même pas trop en demander à la Municipalité!!!!!

 

Liste des documents fournis :

 

DOB2014-6.jpg

 

On pourrait croire que tout va bien dans le meilleurs des monde à Annemasse mais le temps des Bisounours est bien passé.

Il est fort utile de rappeler en ces temps électoraux pendant les lesquels ils est opportun pour certains candidats de faire oublier le passé, le temps des promesses oubliées, ...... de rappeler très précisement les faits et actes des Elus auprès des  Citoyens, lesquels seront amenés à exprimer leur Surffrage dands quelques semaines à l'occasion des Elections Municipales.

 

Ainsi, depuis 2001, l'actuelle Municipalité socialiste a procédé à une très forte augmentation des taux d'imposition puisque l'évolution sur la période 2001 /2008 s'élève à 40,1 %.

 

Ce ne sont pas les tableaux suivants qui pourront nous conforter sur le maintien des taux d'imposition actuels dès 2015 tant le contexte économique pour la Ville d'Annemasse édicté par les très mauvais choix politiques est pessimiste.

 

 

 

Les investissements et les Emprunts

 

DOB2014-1.jpg

 

DOB2014-2-001.jpg


 

Une nouvelle fois, les chiffres communiqués donnent le vertige et sont annonciateurs d'une hausse d'impôt inlectuable dès 2015 si l'actuelle municipalité devait demeurer aux commandes la Ville.

 

Nous constatons simplement que :

 

- la capacité d'autofinancement par habitant ne cesse de baisser depuis 2011 avec une variation de -24,69 %


- Une dérive des Dépenses d'Equipement par habitant avec une variation de plus de 218 % pour des Equipements déjà usuets, éloignés et non adaptés au quotidien des Annemassiens.


- Un encourt de la dette par habitant qui subit lui aussi une forte prgression de 211 % et des intérêts de la dette par habitant qui subissent une progression de + de 152 %, c'est dire l'intérêt que porte l'actuelle municipalité sur les générations futures qui devront supporter le poids de cette dette.

 

Pire, nous constatons qu'en 2015, la Ville d'Annemasse n'a plus la possibilité de capacité d'emprunt SANS augmenter l'annuité de la dette de référence.

 

DOB2014 3

 

L'état des finances de la Ville d'Annemasse dans les prochains mois s'annnoncent par ailleurs très délicats avec de grosses incertitudes sur les entrées des futures recettes réélles de fonctionnement avec notamment les Fonds Frontaliers et les Recettes du Casino.

 

S'agissant des Fonds Frontaliers, la menace qui pèse est très sérieuse et inquiétante dans la mesure où la Ministre de la Santé, Marisol TOURAINE  a opposé une fin de non recevoir aux frontaliers qui réclament le maintien de leur droit à choisir une assurance privée pour leur couverture maladie.

En effet, à partir du 1er juin 2014, les frontaliers devraient se retrouver avec un pouvoir d'achat en baisse de 300 à 400 € par mois. Cette nouvelle donnée financière pourrait conduire certains à revoir leurs prétention de travailler sur Suisse.

 

les Recettes du Casino sont elles aussi annoncées en baisse ce qui n'est pas fait pour arranger le budget de la Ville.

 

Ah au fait, jre voudrais profiter ici pour répondre à mon illustre voisin au Conseil Municipal en la personne de Robert BORREL qui lors de la séance avait déclaré avec une assurance telle que personne n'eut le cran de lui lancer une objection lorsqu'il déclara : que l'opposition ne voulait pas du casino et qu'il était le seul à être aller le chercher avec les dents"

 

Hé oui, Monsieur BORREL, ce soir vous n'avez pas dit toute la vérité.


Seule la voix de Pierre Grandchamp alors Conseiller Municipal de la Ville d'Annemasse avait voté CONTRE.

Le Député Claude BIRRAUX lui s'était abstenu durant le vote alors que cinq autres colistiers de votre Opposition avaient voté POUR dont une certaine Marie-Pierre BERTHIER.

 


Voilà, à présent que la vérité est rétablie, reprenons notre calculette.

DOB2014-4.jpg

Dans ce nouveau tableau relatif aux Dépenses de Fonctionnement, l'évolution des charges de personnel subit une forte variation de 6,08 %.

 

La Ville d'Annemasse comprend de très nombreux personnels qualifés mais dont la municipalité en place n'a jamais su adapter pour répondre aux attentes du XXI ème siècle des Citoyens et des Habitants.

 

Malgré la forte capacité d'adaptation des fonctionnaires de la Ville et des employés municipaux, les Elus n'ont pas sur faire évoluer leur manière de travailler alors que la Ville d'Annemasse compte près de 32.000 hab et que de nombreux services sont aujourd'hui mutualisés avec l'Agglomération.

 

Redéfinir les missions de nos fonctionnaires et de nos employés municipaux pour être en phase avec les attentes des Annemassiennes et des Annemassiens sera notre priorité en mars 2014.

 

 

Les indicateurs sur les intérêts de la dette sont très inquiétants dans la mesure où nous constatons un dérapage entre le CA de 2010 et le réalisé sur 2013  puisque le pourcentage d'évolution atteint + de 51 %

 

DOB2014-5.jpg

 

 

  Pour commenter ce tableau, je reprendrai l'article de Yves GALLARD, Journaliste du Messager, présent lors de la séance du Conseil Municipal et qui releva avec justesse les propos de Christian Dupessey selon lesquels la Ville d'Annemasse avait dépensé 32 m € en investissements en 2013 et que cela ne se reproduirait pas de si tôt". 

 

 

EM le messager DOB2014


C'est dire que le quotidien des Annemassiens n'est pas prêt de s'améliorer car en lisant bien entre les lignes de tous ces beaux tableaux le constat est simple :

- 2015 Hausse des impôts locaux pour faire entrer de nouvelles recettes

- 2015 Hausse des prix du stationnement pour de nouvelles recettes fiscales

- 2015 Hausse des intérets de la dette

 

Bref c'est dire si les Annemassiens ne sont pas prêts d'être à l'abri du matraquage fiscal organisé par l'Etat et la Commune !!!

 

 

 

A moins que,  le 23 mars prochain, les Citoyens d'Annemasse votent massivement pour la Liste ALTERNANCE CITOYENNE pour Annemasse que j'ai l'honneur de conduire à l'occasion des  Elections Municipales.

Aux côtés de mon Equipe, je suis la SEULE  Elue au Conseil Municipal à mettre activement opposée aux dérives de la Municipalité qui a défiguré notre Ville et surtout qui n'a pas su profiter de la  manne financière des travailleurs frontaliers pour désendetter Annemasse et investir pour la qualité de vie des Annemassiennes et des Annemassiens.

 

 

Le 23 prochain, l'ALTERNANCE CITOYENNE pour Annemasse,

 

C'est avec Vous que nous la ferons!

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article