Tribune du Groupe "Pour Annemasse" dans le JIM 126 de janvier-février 2010

Publié le par Anne Michel

Deux mille dix, 


Annemasse brille de mille feux, enfin, presque. Quelques mauvais esprits trouvent que le compte des lumens, des lux en tout genre, n’y serait pas. Le maire serait pingre sur ce chapitre et préfèrerait subventionner les syndicats plutôt que le commerce.


Le phare de la pensée municipale, dialectiquement appuyé sur le JIM, saura chasser ces atroces ténèbres calomnieuses. On ne va quand même pas broyer du noir, par de temps si cléments.

Car heureusement, il y a les fêtes. L’heure est aux bougies, aux lampions, au foie gras aux huitres, aux indigestions en tout genre, à l’éclipse de la grippe. Il n’y a rien de mieux qu’un beau Noël pour faire reculer le sinistre fléau, dans les médias, c’est à dire dans nos têtes. (D'ailleurs, il vaut mieux ça, parce que si on comptait sur l’organisation de la vaccination pour s’en débarrasser, on risquerait la déception).


L’instant est donc à la joie.


Mais, il y a les rabat-joie. Les cassandres de tout poil, qui pensent au proche avenir, les ingrats, et qui voient poindre les difficultés municipales.


Elles arrivent, elles sont ici.

Elles s’appellent : budget. Elles s’appellent : impôts locaux.



Annemasse a vécu de manière opulente pendant des lustres.
Aux produits ordinaires, des impôts locaux, dans un contexte de prospérité, à celui de la dotation globale de fonctionnement (DGF), s’ajoutaient d’opulents fonds frontaliers, et une manne du Casino.


On pouvait dépenser : subventions en tout genre qui ont permis de tisser tout un réseau de clients politiques, c’est comme ça que les élections se gagnent ; investissements tous azimuts.

Sur les quatre dernières années, les dépenses sont passées  de 30 948 023 € en 2005 à 36 422 000 € en 2009.



2005            30 948 023,00 €

2006            32 826 748,00 €

2007            34 640 921,00 €

2009            36 422 000,00 €



Soit 5 473 977 € d’augmentation.


C’est à dire en pourcentage une augmentation de 18 %.



La fête a du bon. C’est après que ça se gâte.


Et côté recette alors ?


De 2005 à 2009, on passe de 35 780 030 € à 40 704 000 € soit une augmentation de 14%.



                                            18% contre 14%.



C’est là toute la question.

Question renforcée par l’érosion de deux postes importants des recettes : les fonds frontaliers, et le Casino. Les deux représentent le quart des recettes.

À cette heure, on ignore les chiffres des fonds frontaliers*, et on sait déjà que le Casino a baissé.

Non seulement la banquise fond, mais les recettes aussi. La surchauffe des dépenses non maîtrisées et le gel des recettes exceptionnelles conduisent inéluctablement à la hausse de l’imposition locale.



Après la fête, on risque la gueule de bois.



Il y a un remède : changer la majorité municipale aux prochaines élections.
D’ici là, que les cieux vous soient favorables !


L'ensemble des élus de l'Opposition d'Annemasse vous souhaite à tous un joyeux Noël 2009 et une très bonne année 2010





Contact : Liste "Pour Annemasse"

jeanpierrebenoist@gmail.com                                         anne.michel74@gmail.com
http://jp.benoist.fr                                                             http://annemasse-avenir.over-blog.com






* A l'heure de l'envoi du texte en Mairie nous ne connaissions pas le montant. Le 28/12/2009. le site de la Tribune de Genève publiait l'information selon laquelle la Ville d'Annemasse encaisserait 6,3 millions d’euros au titre des fonds frontaliers.


Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

Anne MICHEL 01/01/2010 12:32


@Colonel,
Ravie que la musique vous plaise.
@le général,
Pour jojo, ok je vais y penser pour un prochain billet, j'en ai quelques uns sous le coude.
Très belle année 2010


Le général 31/12/2009 20:11





-Bonnes fin d'année à la résistance et à toutes les troupes,pensées particulières au Lieutenant qui a bien mérité un peu de repos,surtout après l'obtention d'une belle
distinction,
quand au Colonel notre souhait est un prompt et rapide rétablissement.


ps.
Pour la musique,notre jojo !!!!!!!!!!





Colonel 31/12/2009 15:25


Je vous souhaite une bonne annee a tous ,une pensee particuliere au General et a mon Lieutenant ça va chouffer raide dans les brousailles.
Pour la musique de ton billet on adore.


PIERREDESAVOIE 30/12/2009 20:03



Pres de 20% d'augmentation en moyenne c'est ça,un puit sans fond et rien d'autre.

Grande nouvelle dans le "dauphine" aujourd'hui il parait que le Brouaz va etre classé en zone verte !!!!!!

Parce qu'il est comment aujourd'hui : SUREMENT PAS EN ZONE ROUGE...............

 Il y a belle lurette que la zone verte existe,je crois meme qu'elle était là avant Borrel c'est dire ! de verte aprés les multiples brassages napolitains elle devient brune,juste aprés que
la ville se soit accaparer les parcelles restantes,verte c'est AVANT, qu'importe pourvu qu'on ait l'ivresse,un jour ou l'autre ils prendront la porte et plus vite qu'ils ne pensent,on ne va pas
broyer du noir pour leurs faire plaisir.

Pierre.

***************BON REVEILLON**********************