"Scandale des travaux de la Place de la Libération" : un annemassien interroge le Maire

Publié le par Anne Michel

Photo prise sur le site du messager. Place de la Libération 

 

Un citoyen annemassien nous a remis une correspondance adressée à Monsieur le Maire d'Annemasse relative aux travaux qui se font sur la place de la Libération.

Nous vous transmettons l'intégralité du document, seule l'identité de son auteur a été retirée à sa demande.

 

 

"Monsieur le Maire,
 
De qui vous moquez-vous, M. le Maire, ou pire, qui se moque de vous?
 
L'entreprise Grosse aura mis à peine plus d'un an pour construire le Parking souterrain de la Place de la Libération, remarquable organisation, professionnalisme, équipes dirigées d'une main de maître.
 
Que constate-t-on depuis que les travaux d'aménagement ont commencé :
 
- amateurisme
- manque de personnel sur le chantier
- équipes sans direction ne sachant pas vraiment quoi faire
 
Y a-t-il d'ailleurs un plan d'ensemble de l'aménagement de la Place?

J'en doute.
 
Résultat : on creuse, on décreuse, on fait, on défait puis on refait...
 
De qui se moque-t-on?
 
Est-ce vous M. le Maire qui méprisez vos concitoyens, les commerçants de la ville d'Annemasse et tous ceux qui, pour une raison ou une autre, ont à faire dans cette ville?
 
Ou bien est-ce les entreprises et vos services techniques qui se moquent de vous pour vous facturer plus d'heures ou vous faire croire à des travaux tellement complexes qu'ils doivent durer jusqu'à fin 2012... si tout va bien.
 
Je n'attends à vrai dire aucune réponse à ce courriel, sachant que vous méprisez souverainement tous ceux qui font vivre cette ville tant bien que mal : habitants, commerçants, industriels, frontaliers... autant de personnes que vous méprisez du haut de vos certitudes d'ancien professeur, du haut d'une idéologie meurtrière à laquelle vous avez adhéré et qui vous influence dans votre comportement politique totalitaire et dictatorial.
 
 
J'attends en revanche une réponse du type de celle que j'ai reçue en son temps de votre prédécesseur : pleine de morgue, de mépris et pire de volonté d'intimidation...

 

Ah! totalitarisme quand tu nous tiens...

 

Ah! idéologie quand tu nous grises...
 
 
Sincères salutations"

 

                                                                           Un Citoyen Annemassien

 

 

 

 

 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

le vieux ronchon 22/09/2010 13:39



J'adhère aux commentaires de ce cityoen annemassien , mais pour moi : "Sincères salutations", sincèrement, c'est de trop pour le destinataire .



maillet 22/09/2010 09:22



moi qui n'est pas dotez d'un qui au dessus  de la moyenne j'aie eu la chance ou la malchance de me trouver place de la liberation plusieurs heures et différent jours le commentaire de la
personne ci dessus et tout a fait pour moi plus que justifier et je le remerçie.mais je pense pour moi c'est un coup d'epee dans l'eau  malheureusement pour les commerçants doivent perdre du
chiffre d"affaire ça m'ennuie profondement pour eux



TERMINATOR 21/09/2010 21:19



Belle lettre a part peut etre les sinceres salutations rien a redire,bientot quarante ans qu'on se fout du monde dans cette ville,payez par nous,incapable de faire du boulot productif,incapable
de gérer l'argent des contribuables ce qui est logique car pour eux il tombe tout seul a la fin du mois sans soucis autres que construire des banderoles et de taper sur des casseroles une fois
par mois et de courir aprés la bravitude tous les cinq ans,la Russie n'est pas préte de se remettre de 80 ans de dictature sanguinaire,alors nous a la moitié ...Il y a deux mesures a prendre
d'urgence,la premiere est de les rendrent  responsable sur leurs propre deniers de ces gaspillages et la deuxieme est d'interdire au conseil municipal de vendre le patrimoine communal,tant
que ces deux conditions ne seront pas remplies la gabegie ne pourra qu'empirer.(une troisieme serait un voyage obligatoire en train dans l'ex URSS pour admirer "le travail" mais là je crains
des certificats  médicaux...)


sinceres salutation (a l'auteur de le lettre)