"Quand Monsieur le Maire d'Annemasse profite de l'affaire de l'UDC pour faire de la politique spectacle !!!"

Publié le par Anne Michel

En préambule aux 20 points à l'ordre du jour de la séance du conseil municipal d'Annemasse du jeudi 22 octobre, la Municipalité nous a soumis une motion dont le but serait de condamner  les propos tenus par l'UDC dans une publicité parue le 5 octobre dans La Tribune de Genève et qui indiquait :




                                                                   "Le Ceva ?
                            Un nouveau moyen de transport pour la racaille d'Annemasse ! 
                                                 Expulsons les criminels étrangers !
                                    Ne leur offrons pas encore un accès à Genève ! 
                                                                Votons UDC !"



Avec Jean-Pierre BENOIST, lors de la préparation de ce point précis, nous avions convenu ensemble que nous ne voterions pas cette motion.

C'est chose faite.

Jean-Michel JOULAUD de la liste Vigny nous a rejoint dans ce vote, nous ne pouvons que nous satisfaire.

J'estime pour ma part que la plainte que veut déposer le Maire ne vise qu'un but électoraliste.

N'oublions pas qu'au travers cette "affaire, le Maire d'Annemasse qui ne semble plus que s'intéresser aux prochaines élections régionales a pu se faire une publicité d'enfer, Monsieur le Maire sur France 2, Monsieur le Maire par ci, Monsieur le Maire par là, .......

Avec ce nouvel épisode du dépôt de plainte qui fait suite au vote de la motion, il va pouvoir ainsi continuer "sa propagande électoraliste."


Constatez plutôt :

  - plus de 2 heures de discussion en séance de Conseil Municipal pour un point rajouté au dernier moment.

- des sites internet de la presse locale qui se font déjà l'écho de cette motion en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire quite à reproduire des erreurs.

- et une page dans le  journal le Dauphiné Libéré du samedi 24 février


Je suis plus qu'outrée de cette manœuvre politicienne opérée par la Municipalité et fière que cette motion n'ait pas reçu mon soutien car la plainte est en elle-même vaine
puisque en Suisse toutes les expressions sont possibles au nom de la liberté d'expression.


Les Annnemassiens attendent autre chose de leurs Elus qu'ils fassent de la politique spectacle.
Les Annemassiens  attendent également que leurs deniers soient utilisés  à des fins utiles et non vaines.
Les Annemassiens veulent que leurs élus s'occupent davantage de leur bien être au quotidien plutôt que de faire des shows médiatiques.

 

 


"La maîtrise de soi est de laisser cracher jusqu'à ce que la salive se tarisse, puis tourner les talons."                                                                 
                                                            Moses Isegawa






Publié dans Politique Municipale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EVA. 06/11/2009 17:42


Les 3000 noms c'est du pipeau comme le reste,encore quelques uns qui vont se faire piquer leurs économies pendant que la mafia financiere qui a pignon sur rue,dans les conseils municipaux,dans les
banques ou les centres de gestion pavanent avec leurs milliards et leurs 4X4 BMW,tout n'est que poudres aux yeux
et palabres,quand on signe avec trois points les pires saloperies sont permises,
l'impunitée garantie pire elle est encouragée pour corrompre toujours un peu plus de monde,bien sur l'avocat est compris dans le pack.

EVA JOLY A LA JUSTICE. c'est cela la vrai ouverture !



Lilou 06/11/2009 11:37


Etre frontalier c'est un choix que tous les frontaliers ont fait.


Thomas 05/11/2009 10:19


Bonjour Anne,
 
J'ai parcouru votre blog, fort bien fait et intéressant.
Je souhaiterai vous donner mon sentiment quand aux propos de l'UDC envers les Annemassiens.
En temps que citoyen du bassin Annemassien j'ai été profondément touché par les propos de l'UDC
 
C'est pourquoi lorsque monsieur le maire d'Annemasse a souhaité porté plainte j'était en accord avec lui.
Plus globalement j'ai même été déçu que ces attaques n'aient pas été traitées au niveau de la politique national. (Pas un seul mot à ma connaissance
d'un ministre ou d'un cadre important)
Cependant la presse national a largement fait son travail d'information.
 
Ma femme étant frontalière, nous avons le sentiment d'être de plus en plus attaqué et non défendu par les élus.
Les frontaliers et les Suisses font tourner en grande partie l' économie locale de chaque côté de la frontière. Nous Français avons le sentiment
de tout accepter de la Suisse, sans contre parti.
Pire dans l'article paru dans le messager (en septembre?) sur l'imposition du deuxième et du troisième pilier. Il semble que cette nouvelle taxe a été adopté
en échange des 3000 noms de contribuables fraudant avec des comptes en Suisse. Pour un effet d'annonce cette fois ci au niveau national Français. Seulement
ce sont les frontalier qui payent la communication du gouvernement.
 
Au vue de ces divers éléments, je pense qu'il serai temps que nos politiques s'intéresse enfin (ou communiquent d'avantage) a notre entente avec nos voisins,
et a défendre une population de frontaliers qui ne manifestes jamais, qui travail, qui rapporte de l'argent, et qui vote.
 
On ne peux ce permettre d'insulter toute une population sans réaction. Il faut que nos amis Suisse comprennes enfin que notre destin est lié et
que leur pays change tout comme le notre.
 
Voila pour un point de vue qui est le miens.


Lilou 03/11/2009 19:46


Merci l'ANCETRE pour toutes ces précisions mais je crois qu'il m'en faut plus hélas...
Quant aux restaurants ouverts le dimanche soir je n'aime pas cette gastronomie !


L'ANCETRE 03/11/2009 15:41



LILOU;

Bonjour,le maire est encore pire que son prédecesseur,ce qui en soit est normal vu la couleur du carton,enfin bref étant du coin depuis plus d'un demi-siecle mon pere et grands parents également
et plus précisement dans le quartier de l'église que je connais depuis beaucoup plus longtemps que ce brave gavard qui d'apres ce que je sais et je ne suis pas trop mal renseigné,n'a jamais
brigué les premieres places a l'école c'est pour cela qu'il a fini a raconter ce que tout le monde sait comme un prof d'histoire siegant dans un conseil socialo.

Pour votre gouverne,le centre d'ANNEMASSE c'etait l'emplacement de l'église saint Andre(e) auparavant un temple romain,pour preuve et là je vais vous livrer un petit secret,une voie romaine part
de l'église,et va en direction de l'arve derriere la Chamarette,et curieusement passe exactement sur ce pauvre péricentrique qui est déja mort né (comme ....) si un jour quelqu'un s'amuse a
creuser ils sont pas sortis de l'auberge (romaine celle ci) aprés la voie passe le long de l'arve en direction de Gaillard je suppose pour aller a Geneve,il y a t'il eut un embranchement pour
monter en direction des montagnes j'en doute un peu car rien a l'époque ne se trouvait plus haut mais qui sait ?
Voila pour l'histoire de la place de l'église qui soit dit en passant avant que la terreur rouge s'empare du coin il y avait deux cafés ou le soir les fondues se servaient par dizaines,des
commerces pas de délinquance et de la place pour se garer,voilà LILOU il suffit de demander au gens du coin qui ne vivent pas du travail des autres en les prenant pour des retardés.

Pour ce qui est des troquets ouverts le dimanche soir dans la zone,vous avez :
-LE TOURNAVEL
-LE KANTER
-LE CASIN
-Le MANKO
le reste n'est pas de mon gout !


Ravi de vous avoir connu

l'ANCETRE.