Présidentielle : Quand on dit OUI à la France, ON dit NON à Hollande !!!!! Le 06 mai, ON VOTE TOUS POUR NICOLAS SARKOZY !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Publié le par Anne Michel

la Parachutiste avec Mme le MinistreComme tu le sais, je soutiens sans condition les Candidatures de Nicolas SARKOZY à la Présidence de la République et de Virginie Duby Muller à l'élection législative de la 4ème Circonscription de la Haute-Savoie.

Hier soir je me suis donc rendue à la réunion publique qui était organisée à Ville La Grand, enfin celle que je t'avais annonçée: Législatives, 4 ème Circonscription : Réunion Publique de Virginie Duby Muller le 26 avril 2012  et je suis tombée sur une Ministre et quelle ministre !!!!!

Mme Jeannette BOUGRAB, herself !!!!!!!!

 

 

Ohhh, j'y ai encore vu d'autres personnalités d'exception ; ça m'a changé des Mauvais en Tout qui siègent à côté de moi au Conseil Municipal ou encore du Grand Diviseur de la Droite qui ose s'inventer un long engagement dans la vie publique en vantant à tout vent et pour toute justification le statut de Résistant et d'ancien Maire de son Grand-Père !!!

 

 

RP26avril2

Ainsi, Jeannette BOUGRAB, Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et à la Vie Associative, Guillaume PELTIER, Conseiller de Nicolas SARKOZY, Bernard ACCOYER, Président de l'Assemblée Nationale et 4ème personnage de l'Etat, Pierre HERRISSON, Sénateur, Jean-Claude CARLE, Vice-Président du Sénat, François CARBONNEL, Suppléant de Bernard ACCOYER, Raymond BARDET, Maire de Ville la Grand et plein d'autres Maires   sont venus témoigner leur soutien à Virginie et à son jeune suppléant, mais si Claude, jeune tu es, jeune tu resteras  et faire campagne pour Nicolas SARKOZY.

 

Jeannette BOUGRAB et Guillaume PELTIER ont rappelé le bilan du quinquennat de Nicolas SARKOZY et défendu le programme du candidat Président qui demeure le seul capable aujourd’hui à tenir la barre du bateau FRANCE.

 

D'une remarquable simplicité et très clairvoyant, ils sont venus expliquer que le choix qui s’impose à NOUS TOUS le 6 mai prochain est clair :

 

SEUL Nicolas Sarkozy est à même de défendre les valeurs fondamentales de notre Pacte républicain contre la Gauche la plus sectaire d’Europe.

 

Ils nous ont rappelé qu'avec Hollande, ce serait le droit de vote aux étrangers, les régularisations massives, la suppression des peines planchers pour les récidivistes, ...... et que par conséquence, la pire des choses pour la France serait l’arrivée au pouvoir d’un candidat dont le seul but est la désintégration de la Nation !

 

Aujourd’hui, plus que jamais, il n’y a pas de désir de gauche, il y a un désir de France !

Et ce désir, seul Nicolas Sarkozy peut aujourd’hui l’incarner.

  

Quand on dit oui à la France, on dit non à Hollande !

 

Ainsi que le Peuple de France examinent les compétences et la personnalité des 2 candidats ainsi que leurs projets

Concernant François Hollande, il suffit de se reporter aux propos de ses propres amis :

« François n’a jamais travaillé, il ne fout rien » (Martine Aubry, 30 avril 2011),

« il n’est pas fiable » (Martine Aubry, 23 juin 2011),

« Il n’a aucune épine dorsale, il manque de caractère » (Martine Aubry, 30 juin 2011),

« le point faible de François Hollande, c’est l’inaction. Est ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ? » (Ségolène Royal, 8 septembre 2011),

« Franchement, vous imaginez François Hollande Président de la République ? On rêve ! » (Laurent Fabius , 18 avril 2011).

 

Il suffit aussi d’examiner les comptes du conseil général de Corrèze qu’il préside : C’est le département le plus endetté de France…

  

Que l’on examine aussi son travail de Député : Il ne s’est emparé d’aucun sujet, il n’a porté aucun texte, il ne venait quasiment que pour les questions d’actualités télévisées où on pouvait le voir et je ne l’ai jamais vu, entre 2002 et 2012, s’exprimer à la tribune de l’Assemblée.

Tiens regarde en cliquant  ici

 

Ses 10 ans à la tête du parti socialiste ont été calamiteux. Tous les scandales du PS, dont la « gestion » des fédérations PS des bouches du Rhône et ducorreze Pas de Calais ne l’ont même pas interpelé, il n’a rien fait.

 

 Il n’a aucune dimension internationale, ni aucune expérience gouvernementale.

 

Ni Mitterrand, ni Jospin n’en ont fait un ministre.

Pourquoi le peuple en ferait un Président ?

 

Quant au programme économique, son application nous mènerait directement dans le gouffre, la fuite des capitaux, les délocalisations massives, l’augmentation des impôts visant surtout l’épargne des Français et donc des classes moyennes.

 

Mais c’est aussi sur le projet de société que nous sommes en opposition totale avec lui.

Ce projet est mensonger et irresponsable en ce qu’il fait croire que nous reviendrions à l’âge de 60 ans pour le départ en retraite, en ce qu’il créerait 60000 poste de fonctionnaires supplémentaires, en ce qu’il reviendrait sur la défiscalisation des heures supplémentaires, sur l’exonération des droits de succession pour 95% de celles ci.

 

 Et ce projet est dangereux car il recherche le vote communautaire pour obtenir le vote majoritaire.

Les socialo-communistes veulent donner le droit de vote et d’éligibilité aux étrangers non communautaire, sans aucune réciprocité.

Cela veut dire que le lien vital entre nationalité et citoyenneté serait rompu et lourd de conséquences pour des pans entiers de notre territoire.

C’est une capitulation en rase campagne face au communautarisme qui menace notre démocratie.

 

C’est un abandon pur et simple de nos valeurs et du premier de nos droits, le droit de vote, expression par excellence de la souveraineté nationale.

 

Ainsi Jeannette BOUGRAB nous a rappelé son inquiétude du succès des partis islamistes au Maroc, en Tunisie et en Egypte et a nouveau poussé un coup de gueule contre la montée de l'islamisme après le Printemps arabe.

Elle a rappelé qu'il n'existait pas d'islamisme modéré, qu'ill ne faut pas croire ceux qui se présentent - ou que l'on qualifie - de « modérés ».

L'égalité ne peut pas être à géométrie variable.

L'Etat de droit se mesure notamment en fonction du degré ou du respect des droits des femmes et je n'accepte pas l'idée qu'on puisse fonder une Constitution sur la charia, système religieux fondamentalement inégalitaire. La démocratie n'est pas un supermarché où l'on pourrait prendre uniquement ce qui nous fait plaisir.

Ces « modérés » disent que la charia peut n'être qu'une source d'inspiration... Il n'existe pas de charia light.

On peut faire toutes les interprétations théologiques, littérales ou fondamentalistes que l'on veut, mais le droit fondé sur la charia est nécessairement une restriction des droits et libertés, notamment de la liberté de conscience, car l'apostasie est interdite.

Il n'est pas possible de se convertir. Les mariages mixtes ne sont pas reconnus. Une femme musulmane ne peut pas se marier avec un non-musulman.

Aux yeux de certains, ce n'est peut-être pas grave si des femmes doivent désormais être voilées ou si demain elles n'ont plus les mêmes droits.

Ce n'est pas le cas du Président de la République, Nicolas SARKOZY qui a fait voter sans les voix des socialistes, tu t'y attendais bien sûr, la loi contre le port de la Burqa dans les lieux publics.

 

En Egypte, on a vu les violences dont sont victimes les chrétiens coptes. Aujourd'hui, sur la place Tahrir, des femmes sont agressées parce que ce sont des femmes. Ben Ali ou Moubarak avaient agité le chiffon rouge des islamistes pour obtenir le soutien des pays occidentaux. Mais il ne faudrait pas tomber dans l'excès inverse.

Ainsi Jeannette Bougrab déclara devant l'assemblée : "Moi, je ne soutiendrai jamais un parti islamiste. Jamais. Au nom des femmes qui sont mortes, de toutes celles qui ont été tuées, notamment en Algérie ou en Iran, par exemple, parce qu'elles ne portaient pas le voile".

 

 Le projet socialiste, c’est aussi la régularisation des sans papiers, la dépénalisation du cannabis, la remise en cause de l’ensemble de notre législation de lutte contre la délinquance, la récidive, les criminels dangereux.

C’est aussi la remise en cause de notre programme de rénovation et de construction de prisons remplacé par le « numerus clausus » qui ne rend possible l’incarcération d’un délinquant que lorsqu’une place est trouvée !

 

Refusons cette vision de la société et ce programme économique qui ruineraient notre pays et l’avenir de nos enfants.

 

 

Vous qui aimez la France, son destin est entre vos mains !

  

 

Le 06 mai un seul vote Possible Pour la France,

                                    

 

                                 celui POUR Nicolas SARKOZY !!!!!!

 

Publié dans politique régionale

Commenter cet article

cherif 28/04/2012 12:36


Bonjour elle devait venir au Perrier ?