Processus de révision simplifiée du PLU pour le quartier du Brouaz : Indignons-nous !!!!

Publié le par Anne Michel

 titan 

Suite à notre précédent billet Avis de tempête annoncé sur le quartier du Brouaz à Annemasse, mon Colonel !!! , nous publions les correspondances du maraîcher, exploitant sur le secteur du Brouaz,  telles qu'il vient de les remettre en main propre ce jour au Commissaire-Enquêteur.

 

Notre maraîcher, principal intéressé dans cette affaire n'a jamais été consulté par la Municipalité dans l'élaboration des projets de révision alors qu'il est membre du GFA et locataire de celui-ci ainsi que propriétaire indivis.

 

Féroce opposant aux méthodes municipales, il a décidé de référer au Commisaire-Enquêteur, lors de l'ouverture de l'enquête publique son opposition aux méthodes employées par l'équipe socialo communiste en place consistant tout simplement à édifier un "parc naturel"  à vocation municipale, voire intercommunale, sur des terres  ne leur appartenant pas, génératrice d'une activité rapportant des devises à notre Pays mais aussi productrice d'emplois puisque pas moins d'une quizaine de personnes travaillent  sur ce site.

Ce projet de parc  tel que pensé par la Municipalité  peut trouver toute sa place avec un aménagement audacieux de la pisciculture et des terres municipales se trouvant à proximité.

 

Monsieur Grandchamp s'oppose également au projet urbanistique tel que pensé et "déjà bien avancé" de la municipalité et qui une nouvelle fois s'édifierait en lieu et place des bâtiments nécessaires à l'exploitation.

 

 

Les lettres de Pierre Grandchamp portent donc :

 

 

 - d'une part sur la révision n°1 pour la création d'un "espace nature" en lieu et place des "terres maraîchères" : 


 

PLU Lettre révision N°1 du PLU 1

  

 

PLU Lettre révision N°1 du PLU 2 

 

 

- et, d'autre part, sur la révision n°2 portant sur le projet d'extension de zones constructibles :

 

 

 

PLU Lettre révision N°2 du PLU 1

  PLU Lettre révision N°2 du PLU 2 001

PLU Lettre révision N°2 du PLU 3

 

 

 
A la lecture du précédent billet et des lettres du maraîcher, vous en conviendrez, Citoyens d'Annemasse, qu'il est important d'allez vous exprimer sur le projet de révision du PLU pour le quartier du Brouaz et de vous rendre en mairie et de porter vos remarques sur le registre.
 
Ne pas vous y rendre ou pire soutenir ce projet, serait cautionner la politique irresponsable, destructrice d'emplois de l'activité maraîchère dans ce secteur telle qu'elle semble être voulue par l'équipe minicipale.
  
Vous trouverez ci-dessous toutes les informations indispensables pour vous rendre en mairie et ainsi manifester votre désapprobation sur ce projet qui est une nouvelle fois un non-sens économique et humain.
 
 
 
L'enquête se déroulera en mairie d'Annemasse pendant 34 jours consécutifs,
du vendredi 7 janvier 2011 à 13h30 au mercredi 9 février 2011 à 17 heures,  aux jours et heures habituels d'ouverture, soit :

- les lundi, mercredi, jeudi : de  9h à 12h et de 13h30 à 17h,
- le mardi : de 9h à 12h et de 15h à 18h,
- le vendredi : de 9h à 17h sans interruption,
- le samedi : de 9h à 12h.
Monsieur Philippe LAMBRET a été désigné comme commissaire-enquêteur par le Tribunal administratif de Grenoble.
Monsieur Philippe LAMBRET, commissaire-enquêteur, recevra le public en salle « Salève » - 4 place de l'Hôtel de Ville (face à la mairie d'Annemasse - accès situé entre « Maître Kanter » et le marchand de journaux) les jours suivants :
- vendredi 7 janvier 2011   : de 13h30    à 17h  (jour d'ouverture de l'enquête),
- vendredi 14 janvier 2011 : de   9h        à 12h,
- mercredi 19 janvier 2011 : de 17h       à 20h,
- vendredi 28 janvier 2011 : de 13h30   à 17h,
- mercredi 9 février 2011   : de 13h30   à 17h  (jour de clôture de l'enquête).

 

Pendant la durée de l'enquête, les observations sur le projet de révision simplifiée n° 2 du Plan local d'urbanisme d'Annemasse pourront être consignées sur le registre d'enquête déposé en mairie, service urbanisme foncier patrimoine (entrée rue du commerce – 1er étage).
 
Elles pourront également être adressées par écrit à Monsieur le commissaire-enquêteur (enquête publique PLU révision simplifiée n° 2) - Mairie d'Annemasse – BP 530 – 74107 ANNEMASSE CEDEX. 
 
 
Lors de la commission aménagement du 16 novembre 2010, dont je suis d'ailleurs toujours dans l'attente du compte-rendu (alors que je viens d'apprendre que celui-ci aurait été mis à la disposition de certains depuis déjà la mi-décembre mais nous y reviendrons plus tard), j'ai émis un avis défavorable lors de la "Présentation de l'AEU (Approche Environnementale d'Urbanisme) au Brouaz ce qui a été loin d'être le  le cas de tout le monde!!!
 
 
Pour finir et je reprendrai un citation qui trouve tout son sens à mon avis :

 ‎"J'ai compris qu'il ne suffisait pas de dénoncer l'injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre."

 

 

 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

sansfoiniloi 17/01/2011 16:55



À nous de nous défendre contre vents et marées contre les déjà dhimmis.



Robespierre. 12/01/2011 18:34



C'est le début de la fin pour ces fossoyeurs de l'identité savoisienne,fourguer des biens qui ne leurs appartiennent pas a des multinationales est une honte,virer des paysans est abjecte,ils
auront trés bientot des comptes a rendre au peuple et finiront  au pain sec et a l'eau a moisir dans une geole.



Pierredesavoie 08/01/2011 11:46



Salut EREBUS,


Je te souhaite également une trés bonne année 2011,et te remercie de ton soutien tu vois ici les choses empirent,avant c'etait la bonne veille tactique stalinienne de nivellement par le
bas,maintenant le fric et les adeptes des iles Caimans s'ajoutant au petit livre rouge on voit le résultat,menaces directes sur ma famille,accusations ignobles,trafic de drogue et j'en passe,moi
qui ait du fumer trois cigarettes (de tabac) de ma vie....a vomir.Rien que ça montre l'étendue de leurs capacité de nuisances et l'honneteté de leurs "combat" je ne t'apprend rien bien sur, moi
je les en  savais capable mais de là a ce qu'ils passent a l'acte.... et surtout l'effet produit sur des gens qui n'ont pas cette mentalité de pourris m'etait inconnus enfin les
autorités judiciaire sont saisis,mais le mal est fait,triste gens,vraiment ce que l'humanité a produit de pire.


Bonne affaires pour cette année et tu sais que tu a un couscous d'avance a la maison !


Pierre.



Erebus 08/01/2011 10:01



Bonne année à tous blablabla et blablabla et blablabla.


Bon trêve de futilités !


 


Je viens de lire les deux derniers billets, je ne développerai pas sur les sentiments de profond dégout que m'inspirent les méthodes de ces salopards, ce serait parfaitement inutile, tout le
monde connaissant mes idées sur ces gugus et leur idéologie.


Pierre doit se défendre, il doit protéger son patrimoine, son entreprise et sa famille, c'est clair.


Cependant et au risque de me répéter,  s'il est parfaitement louable de prendre position fermement contre les magouilles municipales par blog interposé, il me semble que ce débat doit
être porté sur la place publique et quel meilleur endroit que le conseil municipal pour en faire la publicité.


Les questions écrites, me semblent-il, appellent une réponse voire un débat en séance. Les PV attestent de ces débats et la presse s'en fait l'écho (même la presse aux ordres), c'est ça la
démocratie  et c'est ça le rôle d'un(e) élu(e).


Je regrette que tu ne participes plus aux conseils car même isolée tu trouverais là une audience autrement plus large que sur ton blog et surtout parfaitement complémentaire pour faire connaitre
et reconnaitre ton action.


Bonne année.


 


Force et courage


Erebus (même pas mort)


 



Anne Michel 07/01/2011 21:08



Salut Pierre,


Le week-end ne s'annonce pas de tout repos!!! Depuis la publication des billets, les langues commencent peu à peu à se délier... Il semblerait bien que nous ayons encore quelques 2beaux billets à
produire" sur ce qui se passe vraiement dans ce quartier.


Comme on dit :la suite au prochain numéro.


Salutation à Toi.


La Parachutiste