France : Virginie Duby Muller demande la démission du Ministre de l'Education Nationale qui se dit favorable à la dépénalisation du canabis

Publié le par Anne Michel

peillon démission

Les élus dénoncent les ravages du cannabis et s'offusquent que le ministre "en charge de nos enfants" se dise favorable à la dépénalisation.

 

Quarante-quatre parlementaires de droite*** ont réclamé lundi soir dans un communiqué la démission du ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, qui a rouvert le débat sur la dépénalisation du cannabis. "

 

Jusqu'où iront-ils ?

 

Vincent Peillon doit démissionner !" écrivent plusieurs élus de la Droite populaire, dont Philippe Meunier, Lionnel Luca et Bernard Reynès, mais aussi le vice-président de l'Assemblée nationale Marc Le Fur et les députées Laure de La Raudière et Marie-Christine Dalloz.

 

Philippe Meunier avait publié, dans la matinée, une liste d'une quinzaine de députés, premiers signataires.

 

D'autres parlementaires se sont joints à la pétition dans l'après-midi comme le sénateur Philippe Marini, la sénatrice Élisabeth Lamure ou la députée non inscrite Véronique Besse (Vendée), du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers.

 

"Alors que les scientifiques ont démontré, sans aucune contestation possible, l'effet désastreux du cannabis sur le développement cognitif des adolescents, Vincent Peillon souhaite engager la discussion sur la dépénalisation du cannabis", déclarent-ils.

 

 

"Cela ne pourrait être qu'une aberration supplémentaire d'un élu de gauche, mais en l'occurrence, il s'agit du ministre de l'Éducation nationale, en charge de nos enfants.

 

Le Premier ministre doit immédiatement exiger la démission de Vincent Peillon s'il ne veut pas une révolte des familles qui en ont plus qu'assez de cette succession d'inconséquences politiques", ajoutent-ils.

 

Selon eux, "la responsabilité du gouvernement est d'engager au contraire, immédiatement, une véritable campagne nationale d'information au sujet des ravages provoqués par cette drogue".

 

 

 

*** la liste des 44 :

 

Philippe Meunier, député du Rhône – Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines

Yves Albarello, député de Seine et Marne – Véronique Besse, députée de Vendée – Xavier Breton, député de l’Ain – Dino Cinieri, député de la Loire – Marie-Christine Dalloz, députée du Jura – Gérald Darmanin, député du Nord – Jean-Pierre Decool, député du Nord – Lucien Degauchy, député de l’Oise – Nicolas Dhuicq, député de l’Aube – Jean-Pierre Door, député du Loiret – Virginie Duby-Muller, députée de Haute-Savoie – Sauveur Gandolfi-Scheit, député de Haute-Corse – Bernard Gérard, député du Nord – Franck Gilard, député de l’Eure – Philippe Gosselin, député de la Manche – Christophe  Guilloteau, député du Rhône – Guénhaël Huet, député de la Manche – Laure  de la Raudière, députée d’Eure-et-Loir – Charles de la Verpilliere, député de l’Ain – Patrick Labaune, député de la Drôme – Elisabeth Lamure, Sénatrice du Rhône – Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor – Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes – Véronique Louwagie, députée de l’Orne – Alain Marc, député de l’Aveyron – Philippe Marini, Sénateur de l’Oise – Olivier Marleix, député d’Eure-et-Loir – Thierry Mariani, député des Français établis hors de France – Damien Meslot, député du Territoire de Belfort – Alain Moyne-Bressand, député de l’Isère – Jacques Myard, député des Yvelines – Yves Nicolin, député de la Loire – Bérangère Poletti, députée des Ardennes – Didier Quentin, député de Charente-Maritime – Bernard Reynes, député des Bouches-du-Rhône – Eric Straumann, député du Haut-Rhin – Guy Teissier, député des bouches-du-Rhône – Michel Terrot, député du Rhône – Dominique Tian, député des Bouches-du-Rhône – Patrice Verchère, député du Rhône – Philippe Vitel, député du Var – Michel Voisin, député de l’Ain -

 

 

 

 

 

 

 

La Résistance face à l'irresponsabilité socialiste, c'est Maintenant !!!!!!!

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Politique Nationale

Commenter cet article

Le marchand de courges. 16/10/2012 19:47


Bien d'accord ! Et moi je demande la demission du maire pour complicité de destructions de récoltes et de biens ! Sans parler du reste qui ne vaut pas mieux.