Annemasse : Quand des Elus de la Ville d'Annemasse soutiennent une exposition dont la seule représentation n'évoque que discrimination à l'égard des femmes et stigmatisation du Continent Africain!

Publié le par Anne Michel

expo du 22 marsSur le profil Facebook de la Ville d'Annemasse-_Officiel, une information de la plus haute importance est portée à l'attention du Citoyen.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 22 mars à Annemasse, à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau, une exposition très particulière sera proposée à Annemasse.

Il s'agira de parler de commodités et cette exposition s'intitule "Les toilettes, une question de dignité"

 
On y apprend que le WECF France, le Collectif Annemasse Solidarité Internationale et la Coalition Eau (collectif de 31 ONG françaises engagées pour un accès à l’eau et à l’assainissement pour tous) ont décidé de briser le tabou de l’accès à l’assainissement et de s’adresser aux citoyens ainsi qu’aux collectivités locales pour les alerter et les mobiliser.

 


Pour le moment tout va bien !!!

 

Cependant en observant une des représentation de cette exposition j'ai été, en tant que femme tout d'abord et en tant qu'Elue choquée par la présentation de cette exposition.

 

Tiens regarde plutôt !!!

 

expo du 22 mars

 

Alors !!!

 

 

Que peux inspirer cette image, si ce n'est un sentiment de discrimintation à l'égard de la Femme en général et de la Femme Africaine en particulier,

 

 

 

Que peut inspirer cette image si ce n'est un sentiment de stigmatisation d'une race en général et de la race des Africains d'Afrique Noire en particulier.

 

Les organisateurs soutenus par des Elus de la Ville d'Annemasse profitant de la " Journée Mondiale de l'Eau" pour présenter cette exposition semblent méconnaître que les problèmes d'accès et d'assainissement de l'eau car ceux-ci touchent également des pays en Europe, en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique.

 


Ce soir, je n'ai qu'un sentiment, celui de la honte !!!!

 

La Honte, que la Ville d'Annemasse, au travers la validation d'une telle représentation de l'exposition par quelques Elus, se retrouve malgré elle à cautionner une représentation discriminante et sectaire du statut de la Femme et d'un continent!!!

 


  Aujourd'hui,

  • Près de 900 millions de personnes boivent de l’eau insalubre
  • 3 900 enfants meurent chaque jour à cause de l'eau sale ou de mauvaises conditions d'hygiène. (OMS 2004)
  • 2,5 milliards de personnes manquent d’installations sanitaires de base
  • Les coûts résultant du manque d’accès à une eau salubre s’élèvent à 20 milliards de dollars par an
  • Les conséquences pèsent lourdement sur le développement économique et social d’un certain nombre de pays : on estime ainsi à 443 millions le nombre de jours de scolarité perdus chaque année à cause de ce problème.


La population mondiale va augmenter de 40 à 50 % au cours des 50 prochaines années.

La croissance de la population, et ses corollaires, l’industrialisation et l’urbanisation, aura des conséquences multiples, notamment sur l’environnement.

 

Elle pose de manière toujours plus aiguë la question de l’accès à l’eau et à l’assainissement alors que les besoins en irrigation vont aller croissant.

 

Alors que plus de 260 bassins fluviaux sont partagés par deux ou plusieurs pays, les risques de conflits pourraient s’exacerber pour l’accès à cette ressource vitale.

 

Si la communauté internationale s’est mobilisée, notamment en adoptant en 2003 au sommet du G8 d’Evian, un plan d’action pour l’eau, beaucoup reste à faire : nous sommes encore loin d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement qui sont de réduire de moitié les populations qui n’ont pas accès à l’eau ou à l’assainissement d’ici 2015.

 

 

 

  Une fois de plus, les Elus de la Majorité de la Ville d'Annemasse ne sont pas à la hauteur d'un tel  évènement.

 

J'adresse un courrier à Monsieur le Maire d'Annemasse, en qualité de Femme et d'Elue Annemassienne pour dénoncer la représentation scandaleuse, discriminante et stigmatisante de l'exposition intitulée "Les toilettes, une question de dignité" à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Eau !!!!

 


En tant qu'Elue Annemassienne, j'aurai souhaité que la Ville d'Annemasse s’engage en tant qu’acteur de plaidoyer et de terrain pour que l’accès à l’eau et à l’assainissement reconnu en droit par les Nations Unies en juillet 2010 devienne une réalité !

 

 

 

2013,

C'est l'irrespect des Elus de la Majorité à l'égard des Femmes et du Continent Africain!!!

 

 

 

 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article