Annemasse : Levons le rideaux sur l'envers du décor de la politique culturelle de Château-Rouge

Publié le par Anne Michel

les masques tombentEn ce début d'année et faisant suite au très attendu rapport de la Chambre Régionale des Comptes de la Haute-Savoie sur la gestion financière de la Ville d'Annemasse, il m'a semblé intéressant de reprendre les grands dossiers qui animent la vie municipale annemassienne depuis 2008 et de te montrer que malgré les apparences et les grands discours de parade, il n'y a hélas qu'une seule voix opposante à Annemasse, la Mienne !

 

 

Oui ! Je m'oppose car c'est mon rôle de dire STOP quand les choix politiques de Dupessey et Compagnie ne sont pas bons pour la Ville d'Annemasse.

Certes, je suis loin de faire de grands discours mais les actes, eux sont là !!!

 

Nous commencerons, avec le sujet qui a marqué les  2 derniers Conseils Municipaux de l'année 2011 ;  à savoir la culture et plus précisement la politique culturelle de Château-Rouge.

 

Ainsi, lors du Conseil du 17 novembre, le projet de contrat d'affermage, le projet culturel et ses annexes relatifs à la Délégation de Service Public Château Rouge ont été présentés par l'ancien adjoint à la culture (à forte tendance communiste) devenu depuis Maire (converti au socialisme pour cause électorale) qui, s'est pris à rêver d'un destin international pour la salle de spectacle dans la future Agglomération Franco-Valdo-machin truc.

 

Au final, je n'ai pas du tout été convaincue par la prestation du Maire, je me suis donc abstenue à l'issue des votes des 2 Conseils Municipaux.  

 

Tiens, cliques sur la page du procès verbal du 17 novembre dernier et  tu verras que je suis hélas que la seule à dire HALTE aux dérives de Dupessey.

 

vote DSP chateau rouge CM nov 2011 

 

Bon !!! Reprenons par le début.

 

Ainsi donc pour la séance, j'ai dû me farcir un pavé de documents plus indigestes les uns que les autres dans lesquels je dois bien te dire que j'ai trouvé des choses très intéressantes !

 

Tout d'abord, prenons le rapport relatif au Projet artistique et culturel sur la période 2012-2014, Oups d'abord la page de présentation qui ne peut que te laisser craindre du pire !

Tiens, lis plutôt !

 

présentation rapport chateau rouge

 

Ce qui m'amuse dans la lecture de ce document comme celle d'autres rapports que nous verrons plus tard, c'est le mal de reconnaissance constant de cette Municipalité d'Annemasse et par voie de conséquence de ses délégataires, qui ne cessent à tout bout de champ de vouloir positionner leurs ambitions par rapport à  Genève mais sans s'en donner réellement les moyens.

Le domaine de la culture n'y échappe pas, bien entendu !!!!

 

directeur de chateau rougeAinsi, le Directeur de Château Rouge dans son rapport d'activité fait part de son regret enfin, en langage moins diplomatique de son manque de moyen et notamment "en ne pouvant pas bénéficier des structures permanentes qui auraient été nécessaires à un engagement plus en profondeur dans la création".

Il est également très intéressant à la lecture de ce rapport de voir la manipulation sur la fréquentation.

Le Directeur te dit que "la fréquentation a fortement augmenté".

 

Dont acte.

Mais quid des chiffres ????? Y en a pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Dans un paragraphe du rapport du Directeur  dédié au redéploiement, on y apprend que 2 personnes supplémentaires ont été engagées.

 

Je me suis alors penchée sur le peu de documents fournis par l'équipe du Maire  pour connaître le montant de la masse salariale du personnel permanent.

On atteint des sommes très élevées puisque celles-ci s'élèveraient sur 2012 à 1.001.800 € et à la fin de la DSP à 1.069.000 € soit une hausse très significative.

 

Mais quid des retombées réelles de leurs actions et des résultats visibles ?????

Là encore que nenni ! pas d'information ! pas de chiffres ! Le Néant !!!!

 

Mais lors du Conseil Municipal du 17 novembre dernier, ce qui allait également nous intéresser c'est l'objet de la nouvelle DSP pour la période 2012-2014.

 

Et là encore tu restes sur ta fin !

 

L'ambition, tiens toi bien est de "faire de Château Rouge "Le Pôle culturel du Spectacle vivant de l'ARC dans le paysage de l'Agglomération franco-valdo-genevoise" !

Et oui, rien que ça ! Ca te laisse bouchée bée un truc pareil, hein !!!!!!!!! - surtout lorsque tu sais que la salle de Château rouge ne peut accueillir que 1500 spectateurs en assis/debout pour une population franco machin truc estimée à plus de 200.000 hab.

De l'aveux du Directeur dans son rapport, le positionnement de Château Rouge dans la Cité doit passer par un renforcement de son image, de ses missions et de ses moyens.

 

Tu apprends par ailleurs toujours à la lecture du rapport qu'une étude réalisée à la demande de l'ARC sur les "grands équipements", même si elle s'avère superficielle, réalisée depuis Paris sans étude réelle de terrain, pointe néanmoins l'écart entre la réalité et l'image de celle-ci du point de vue de la notoriété."
 

Ben voilà tu sais à présent où passe une partie de ton pognon ! En étude inutile car il suffit de demander à n'importe quel annemassien son sentiment profond et il t'aurait dit la même chose sans que cela ne te couête un centime !!!!!

 

De même, il faut bien lire entre les lignes du rapport  et à tu te rends nettement compte que malgré le travail qui est fait, l'impulsion de Château Rouge n'arrive pas au  niveau de notoriété souhaité et ce a contrario des déclarations de Monsieur le Maire qui déclarait en décembre 2010 : « Je voudrais dire que nous avons un outil de diffusion culturelle tout-à-fait exceptionnel qui a un rayonnement très large, qui donne pleinement satisfaction".

 

Ben ça alors !!!!!! Hé, Monsieur le Maire, tu peux m'expliquer pourquoi alors le CDRA n' a pas permis de renforcer ni de pérenniser ce qui avait été commencé  dans le cadre de ce qui est devenu par ailleurs un succès, les Chemins de Traverse dans le Chablais?????

 

Tout semble bien compliqué !!!!

 

Le Directeur de Château Rouge indique qu'ils sont en manque de reconnaissance en tant qu'interlocuteur privilégié des institutions territoriales.

Heu, c'est un peu génant lorsque l'on ambitionne d'être un équipement majeur de l'agglomération franco-valdmachin-truc.

 

D'autres facteurs me laissent encore plus perplexe sur l'ambition réelle de l'équipe du Maire quant à Château-Rouge.

 

La culture coûte chère, c'est un fait !!!!

 

Mais, il me semble indispensable de se donner les moyens de ses ambitions et qu'hélas en ce qui concerne Château Rouge, on en est très loin.

Le rapport fait état de baisses de financement sur 2010 qui ont eu pour conséquence une érosion des capacités en matière de création. Pire même, on y apprend que nous avons perdu du terrain parmi les scènes de Rhône Alpes présentes dans la création.

 

 

Autre élément intéressant, les budgets prévisionnels relatifs à la DSP.

On y apprend d'ores et déjà que, sur période des 3 ans le déficit passera de 2.300.000 € à 2.388.000 €.

Le budget alloué à Château Rouge en vue de la réalisation des programmes d'actions culturelles s'élèvera  à quelque 3.614.000 € en 2012 pour atteindre 3.715.000 € en 2014.

Certains (Suis mon regard vers VIGNY) diront du bout des lèvres que ce budget leur paraît disproportionné pour une ville comme Annemasse mais, c'est bien là que s'arrêtera leur grande  force opposante.

 

Le Maire nous parle ensuite de restructuration de la grande salle de château rouge !

Hahaha laisse moi rire car en matière de restructuration tu nous as déjà donné  un bel aperçu de tes projets médiocres avec le Centre Nautique!

Des fortunes ponctionnées aux Annemassiens pour tenter de faire du neuf avec de l'ancien.

Quand à toi Robert (BORREL), qu'est ce que je me suis marrée en t'entendant parler de la communauté d'Agglomération et surtout de ses compétences. 

Ca m'a rappelé l'épisode du centre nautique ! Qu'est-ce que tu avais bien joué toi le grand stratège : Transférer la compétence une fois qu'Annemasse aurait payé tous les travaux mais pour un truc au final toujours déficitaire et inapproprié par rapport au nombre d'habitant que compte l'Agglo !

 

Le dernier Conseil municipal de l’année 2011 qui se déroula le 12 décembre avait pour objectif d’approuver le programme d’action culturelle, les tarifs et le montant de la dotation globale 2012 pour Château Rouge.

J'ai émis un vote non favorable  :

abstention DSP CHATEAU ROUGE

 

Je te propose de tout d’abord comparer rapidement le programme d’action culturelle que le délégataire s’engagera à exécuter conformément au projet culturel de la municipalité.  

En 2011, pour les spectacles de musiques actuelles il était prévu  41 représentations en 2012 avec le même nombre de spectacle, en 2012 il n’en est prévu que 36,  de même pour le même nombre de spectacles de danse le nombre de  représentations baisse de 10 passant ainsi de 21 à 11 quand aux spectacles de cirques, leur nombre ainsi que les représentations afférents est aussi en diminution, voir en forte baisse.  

Puis de nous attacher, car après tout ce qui t’intéresse le plus, c’est bien le coût total de toute cette sauce culturelle !

 

budget chateau rouge 1budget chateau rouge 2

A la lecture du document transmis par l’équipe du maire, j'ai cru tout d'abord à une erreur de frappe.

 Mais non ! mais non !

 

  " DEUX MILLIONS TROIS CENT SOIXANTE QUINZE MILLE EUROS "

 

Je te l'écris en lettres pour être sûr de ne pas faire d'erreur en mettant une virgule quelque-part.

 

Eh bien quand Jean Delacour écrivit " La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale " je pense qu'avec un déficit pareil, il ne doit pas y avoir beaucoup de pots dans les caves de cette salle de "tristes spectacles".

Monsieur le Maire, tu ne siégera jamais à l'Académie Française, pour représenter la Culture, car je crains que même si tu as le bon usage des mots parfois, tu ne maîtrises, mais alors vraiment pas celui des chiffres  tout comme  d'ailleurs ceux qui bien que se revendiquant de  l'opposition, ont dit "Amen!" en ne votant même pas par l'abstention.

Pire est leur vote lorsque à la lecture des budgets prévisionnels relatifs à la DSP, on y apprend d'ores et déjà que, sur période des 3 ans le déficit devrait passer de 2.300.000 € à 2.388.000 €.

Mais tu connais le Maire d'Annemasse ; ce n’est loin d'être le Bertrand Renard, tu sais celui qui a toujours le bon compte aux Chiffres et aux Lettres et, à mon avis tu peux t’attendre à encore et encore pire au niveau des déficits réels !

 

 

Mais pour le moment, laissons  entrer les artistes et que le spectacle commence !!!!

Quand à nous, restons vigilants et retrouvons-nous à la tombée du rideau pour commenter la tragédie de cette nouvelle saison culturelle!

 

 

 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

Denis 15/02/2012 17:19


Oh que ça sent le caca tout ça !


 


Quand   le "Fanfoué" ,élu de l'opposition municipale étiqueté UMP, qualifie de "gestion en bon père de famille" la tenue des comptes des
adorateurs du veau d'or  PS , j'en tombe sur le c.. !


Serait-il devenu le" Henri Guaino" des  DUPESSEY/BORREL ? Pas étonnant que ce dernier boive du petit lait après avoir entendu ça.


J'espère qu'au moment de déposer les bulletins, les Annemassiens n'auront pas trop la mémoire courte : qu'ils se souviennent de la subvention accordée à "Château
Rouge" et de se  rappeler leur dernier exercice déficitaire


Quand on est con, on est con !