Annemasse : Au rendu de la décision du Tribunal des baux ruraux, le quotidien local diffuse les mensonges de la municipalité et censure le droit d'expression de l'Opposition Municipale !!!

Publié le par Anne Michel

A l'issue de la lecture de la page d'Annemasse du quotidien local datée de ce matin faisant part de la position de la Ville d'Annemasse à l'issue du jugement du Tribunal Paritaire des Baux Ruraux de la Ville d'Annemasse, je dois te dire Cher Lecteur, que j'en suis restée bouche bée!

 

 

 

Tiens lis plutôt et on en parle après !

 

DL-02-FEVR.jpg

 

A la différence de son confrère de l'hebdomadaire "le Messager", la journaliste du Dauphiné Libéré, qui pourrait se dénommé en ce jour et pour la partie Annemasse, Le Dauphiné Enchaîné, a publié un article dans lequel la seule position du Maire est portée à la connaissance du public, n'hésitant donc pas à omettre ouvertement, l'interprétation du CCMA et  la mienne

 

Et n'étant jamais aussi bien servie que par soi même, je vais profiter de mon fidèle média libre et indépendant pour te faire part de mon interprétation de l'article du Dauphiné Libéré qui a fait l'objet, pour le moment, d'un simple mail de ma part non seulement à l'attention de la journaliste en question mais aussi à sa hiérarchie.

Mon mail était accompagné d'un Communiqué de Presse portant non seulement sur ma position  suite à la décision de justice rendue que sur le fond de l'article.

 

Tu auras tout le loisir à l'issue de ce billet de porter tous les commentaires qui te feront plaisir, car chez moi la censure n'existe pas !!!!

 


 

 

Commençant tout d'abord par le mail au Dauphiné Libéré :

 

Madame,

Je prends connaissance ce matin de votre article titrant
La Ville estime que sa position est officiellement reconnue et que le projet de mosquée aura bien lieu et portant sur le jugement du tribunal paritaire des Baux Ruraux de la Ville d'Annemasse, le vendredi 25 janvier dernier.

Je vous ai adressé le samedi 26 janvier un communiqué de presse en réaction à la décision de justice rendue dans l'affaire opposant la Ville d'Annemasse à Pierre Grandchamp, maraîcher au Brouaz.

Lors de votre article paru le dimanche 27 janvier aucune référence n'en a été faite.

Dont Acte!

Aujourd'hui, dans votre article « mettant en lumière le côté politique de la décision de justice, la position de la Ville fait l'objet d'un communiqué que vous publiez alors le mien ne l'est toujours pas.

Je vous rappelle comme vous le dîtes dans votre article que le compromis de vente a été voté à la quasi-unanimité ; ce qui implique, de facto, qu'il y a eu une opposition.
J'ai en effet voté CONTRE la délibération portant sur l'autorisation à donner au maire à signer le compromis de vente au profit du CCMA au motif que :

  "Comme pour le projet d'espaces Naturels, je réitère mes remarques sur les problèmes de circulation déjà présents tout au long de l'année le long des quais d'Arve, problèmes qui ne vont pas s'arranger avec la Clinique ainsi que les problèmes de stationnement également présents notamment dans la rue Lionel Terray et qui ne seront que grandissants avec cette nouvelle construction et avec le manque total de solutions que vous proposez !!!
De plus, aujourd'hui une exploitation maraîchère exerce sur ce terrain une activité qui rapporte des devises à notre pays et qui est créatrice d'emploi. L'amputer de ce terrain c'est réduire sa production et donc à court terme des employés qui n'auront plus suffisamment de travail et donc de futurs chômeurs!"

En 2010, j'ai voté contre les 2 révisions du PLU qui font l'objet d'une procédure en annulation auprès du Tribunal Administratif de Grenoble afin que les terres du Brouaz restent agricoles et non constructibles.


La décision du Tribunal Administratif entérinera ou non, de facto, le projet de construction de la Mosquée et autres projets de construction prévus par la Municipalité.

Le communiqué de la Ville que vous faîtes paraître est empreint de mensonges et ne relate pas la réalité.

1- la décision du Tribunal ne confirme pas que Pierre Grandchamp ne relève pas d'un bail rural comme il est écrit dans votre article.

2- A contrario de ce qui est écrit, l'exploitant peut tout à fait faire prévaloir son droit face aux décisions d'aménagement du PLU pour le quartier du Brouaz.
La preuve :  il a adressé un recours auprès du Tribunal Administratif pour demander l'annulation du PLU pour cette zone.

3- Pierre Grandchamp ne peut pas être expulsé.
Il faut qu'une décision de justice donne force exécutoire.
Or ,à ce jour aucune action en justice n'a été intentée.

4- L'activité de Monsieur Grandchamp ne peut être maintenue avec le projet de parc naturel et d'aménagement
de constructions d'immeubles et de mosquéeprévus par la municipalité.

Tel un magicien le Maire supprime les serres, les bâtiments agricoles, l'habitation de la famille de Pierre Grandchamp et les terrains maraîchers  

A cet effet je vous invite à reprendre le descriptif de la Municipalité de ce que sera le futur de la zone maraîchère qui par un coup de baguette magique disparait.
http://www.annemasse-avenir.org/article-annemasse-reunion-publique-au-brouaz-et-presentation-du-nouveau-plu-du-brouaz-qui-signe-la-program-110873173.html

5- A aucun moment, pas plus qu'aujourd'hui il n'y a eu dialogue entre la Municipalité et Pierre Grandchamp, les Elus ayant toujours eu à l'esprit de faire passer leurs projets au Brouaz comme ailleurs par des coups de force et non dans un esprit pacifiste et de d'échanges avec le maraîcher.

Voilà ce qui en est de la réalité du terrain et non de la politique fiction vantée dans votre article paru ce jour.


Afin que ce dossier soit traité avec objectivité de votre part,  je demande à ce que le droit d'expression de l'Opposition de la Ville d'Annemasse et eu égard aux respect des Citoyens Annemassiens soit respecté, que publication de mon  communiqué de presse ci-joint soite faite.

Comptant sur votre promptitude, je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de mes salutations distinguées.

Anne MICHEL
Conseillère Municipale Opposition

de la Ville d'Annemasse

 

 

 

Continuons ensuite avec Mon communiqué de Presse :

 

communique-2-fev-002.jpgcommunique-2-fev-1-001.jpg

 

 

 

Puis terminons avec quelques remarques suite aux déclarations de la municipalité dans le quotidien de ce jour :

 


- Alors que les Voeux municipaux ont été placés sous le signe du Respect, ne serait-il pas judicieux de la part de la Mairie de respecter les décisions  judiciaires à venir  parmi lesquelles celle du Tribunal Administratif de Grenoble.

Cette décision doit porter sur l''annulation du nouveau PLU pour le Quartier du Brouaz.

Si elle devait prononcer l'annulation de celui-ci,   tous les projets municipaux de modification dans le quartier du Brouaz et qui condamnent l'activité maraîchère et ses emplois seraient de facto totalement remis en cause.

 

 

- Les Elus de la Ville d'Annemasse  en confirmant via la validation du procès-verbal le 22 janvier dernier qui autorise le maire d'Annemasse à signer un compromis de vente au profit du CCMA pour cette parcelle de terrain au prix de  vente de 100,00 €/m2 alors que le prix fixé par France Domaine était fixé à 135,00 € / m se rendent d'ores et déjà coupable de mettre  « un euro d'argent public dans ce projet dit privé de construction de Centre de Cultuel et Culturel, ce qui est contraire à la loi.

 

Ces élus se rendent part ailleurs coupables de ne pas agir dans l'intérêt de la Ville d'Annemasse  et des Annemassiens mais au contraire à leur détriment en vendant ainsi ce terrain à un prix inférieur à sa valeur réelle.

 

 

Une leçon à retenir de ce dossier :

 

Les Annemassiens devront lors des prochaines élections se rappeler au moment de glisser leur bulletin dans l'urne que choisir son Maire, c'est choisir le Représentant de la Ville d'Annemasse, celui qui défend l'emploi, celui qui défend la qualité de vie de ses adminsitrés, celui qui ne ment pas, celui qui agit pour l'intérêt général et non pour les intérêts particuliers, celui qui respecte le mandat que lui ont confié les électeurs !!!!

 

 

Pour ma part et pour nombre d'entre vous,


Notre Devise est et sera toujours :

Courage et Honneur !!!!

 

 

 

 


 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

LE PAYSAN. 07/02/2013 10:09


A ceux qui n'ont rien compris,qui se prennent  pour des quadors,les poulidors de la politique annemassiene,les habitués des soirs d'elections dans le noir,les friqués a la petite
semaine et autres bénéts,racistes a leurs heures,jaloux,et surtout de parfaites nullités :


----------La cour d'appel saisit par mes soins par un contredit d'appel va simplement nous dire si la juridiction compétente est le tribunal  d'ANNEMASSE des baux ruraux ou
 celui de THONON de la juridiction civile et l'affaire va soit revenir a ANNEMASSE soit partir a THONON pour y etre cette fois çi jugée en premiere instance.  Et bien entendu
la décision de la cour d'appel est succeptible de pourvoi,comme celle de THONON et d'ANNEMASSE seront succeptible d'appel........


QUESTION : Une caisse de choux a ganer pour la premiere bonne réponse :


POUR LE PROJET DE NOUVELLE MOSQUEE UN COMPTE VIENT D'ETRE OUVERT A ANNEMASSE  :


----------------SOGEFRPP--------------Quelle est le rapport ?


Qui est le conseil de cette banque ?


Qui a voté pour ce projet menant a mon expulsion ?


Qui a voté ce PLU condamnant mon entreprise ?


La caisse de choux est QUERABLE a la ferme un peu comme le loyer.....


LE PAYSAN.

Quartier du Brouaz 06/02/2013 20:43


Vous avez raison Janine, il faut encourager Anne, ce qu'elle fait est SUPER ! Elle mène un travail formidable ! Et nous lui souhaitons de réussir pleinement dans tous ses projets. Bonne soirée.

JANINE 06/02/2013 16:51


Et oui, Anne est SEULE face à la majorité en place ..et aux autres membres de l'opposition.


Qu'attendez-vous pour venir l'épauler, la soutenir ,l'aider lorsqu'elle prépare des réunions sur le terrain,tracter, l'informer de ce qui se passe dans votre quartier , lui dire que ce qu'elle
fait est courageux et juste...?


C'est facile de se lamenter au lieu d'agir ; bien sûr , j'entends souvent : " c'est bien ce que fait Anne ; elle est vraiment très courageuse" mais vous que faites -vous ? ce serait pourtant bien
facile : un petit mail pour lui dire "bravo pour ton article " ou bien " tu as bien fait de soutenir Pierre "...car mine de rien,Anne s'en prend plein la figure peut-être moins par la majorité
que par son propre camp ;quelle ironie !! 


Quant au conseiller municipal d'opposition  qui parle de la conseillère municipale n'osant pas la nommer :,son courage est à la hauteur de son investissement lors de la dernière campagne
électorale où il n'a pu finir sa liste que grâce aux amis d'ANNE... car il faut quand même bien prononcer son prénom ! Sort-il de son bureau pour faire des réunions publiques, s'engage-il sur
quelque projet  ...C'est tellement plus facile de sortir ses arguments juridiques et professionnels .Là , il ne prend pas trop de risques.


Alors pour tous ceux qui se pose cette question : où est l'opposition ? Il n'y a qu'une seule réponse :l'opposition c'est  ANNE MICHEL .Alors , contactez-la, aidez-la, soutenez-la .janine


 


 


 


 

Pierredesavoie. 06/02/2013 15:20


Oui quartier du Brouaz vous avez raison,c'est plus prudent,mieux vaut hurler avec la meute et s'attaquer au seul paysan du coin,que de contredire l'évéque,c'est d'un courage qui mérite bien la
légion d'honneur,il est aussi crédible que son pote morin quand il dit se rappeller du débarquement en 44 alors qu'il n'était pas né !   Du beau monde et d'une crédibilité terrible,bien
sur que je vais laisser faire mais celà ne m'enpechera pas d'affirmer que la palme d'or de la connerie humaine est a son actif,tenez un petit scoop pour votre assiduité vous étes la premiere a le
savoir,je viens a l'instant de recevoir de GRENOBLE,un AR ! mon dossier est prét a etre jugé,il le sera dans le premier semestre 2013 !!!!! entre 2 et 4 mois a attendre,decidement tout
s'accelere,c'est pour ça que les miliciens deviennent nerveux,.....Bien a vous et a votre famille.


Pierre.

Quartier du Brouaz 06/02/2013 13:11


Je comprends Monsieur Grandchamps que les commentaires de ce conseiller puissent vous énerver mais laisser
faire.


Vous aurez bien compris que cette personne souhaite se rallier une partie de l'électorat de gauche.


 Il ne fait pas toute la lumière sur cette histoire et préfère noyer le poisson en vous
mettant au cœur d'un débat qui n'est pas le vôtre.


Sur le territoire franco-valdo-genevois comprenant 11 communes françaises et 2
genevoises, « Annemasse
détient le triste record du plus fort pourcentage de demandeurs d’emploi dans la population en âge de travailler, soit 13,4% » (ainsi le rappelle la tribune de Genève fin janvier
2013).


Ce conseiller ne soutient pas plus la pérennité de
l’agriculture que les emplois qui s’y rattachent. Et cela ne lui vient même pas à l’idée qu’un agriculteur de 56 ans puisse tout simplement se battre pour conserver son travail
et ne pas se retrouver en perte d’activité !


Et oui, qui ne rêverait pas de perdre son travail
pour vivre des allocations chômages ?


Il semblerait que cette personne soit loin, très loin
des priorités de ses habitants….


Faire diversion, voilà ce que fait ce conseiller tout
comme ceux qui s’expriment dans nos médias, pour ne pas avoir à débattre avec les citoyens du sujet qui fâche, la construction d’une mosquée. Et oui, ils préfèrent  prendre comme cible
Monsieur Grandchamps, c’est tellement plus facile, ils préfèrent faire passer des messages coûte que coûte à une certaine population porteuses de voix car  les élections municipales
approchent, qu’il va falloir financer les campagnes et se rallier des votes.


Laisser faire Monsieur Grandchamps et bravo pour
votre courage !!!