Annemasse : La vie des Quartiers Annemassiens avec les Secteurs Brassens-Joroux ; De la politique fiction de la municipalité à la réalité du terrain!!!

Publié le par Anne Michel

Lors de la Commission de Pôle Aménagement et Urbanisme du 11 décembre dernier, l'aménagement des espaces publics des secteurs Brassens-Joroux était à l 'ordre du jour.

 

 

 

 

 

  Voici la présentation et le descriptif de ce que deviendra ce secteur après les travaux.

 

Brassens Joroux 1

 

Lors du Conseil Municipal du 20 décembre, ce point était porté à l'ordre du jour par la voie d'une demande de subvention auprès du FEDER au titre de la réhabilitation des quartiers en difficulté.

 

 

Brassens Joroux CM

 

A la lecture de la délibération soumise au vote, plusieurs éléments sont susceptibles de nous interpeller.

 

Pourquoi ????

 

 

La municipalité d'Annemasse fait toujours l'objet de la plus grande attention quand il s'agit de présenter des projets qui peuvent lui permettent de tirer un avantage d'une situation sur un terrain qui lui est plutôt défavorable.

 

 

Hé oui, il est tout à fait extraordinaire de lire le contenu des délibérations et de relever notamment cette phrase : "Malgré les efforts entrepris depuis de longues années, ce quartier reste fragile."

 

 

Traduction :

 

Le quartier du Perrier demeure, hélas, toujours un quartier "fragile" et un quartier en  Zone Urbaine Sensible malgré  les nombreux et coûteux dispositifs municipaux mis en place par les Elus.

 

 

 

Qu'est ce que cela démontre concrètement????

 

Que les politiques tant sociales, qu'économiques, qu'environnementales ... et de sécurité mises en place depuis 35 ans à l'égard des Citoyens sont mauvaises et surtout qu'elles ont  montrées leurs limites.

 

Que les efforts entrepris par la municipalité et les sommes d'argent injectées dans ce quartier, présentant pourtant un fort potentiel n'ont pas permis pas de le faire sortir de  la "ghettorisation"  dans la laquelle il a été plongé par ceux là même qui se osent revendiquent comme étant ses seuls défenseurs.

 

Ce quartier du Perrier continue d'être constamment stigmatisé de part sa classification en ZUS, de part sa concentration de logements sociaux qui représentent plus de 60 %, de part sa classification en Zone de Sécurité Prioritaire, de part son taux de chômage élevé, de part son nombre élevé d'allocataires du RSA, RMI et autres indicateurs économiques qui traduisent les difficultés de ses habitants.

Les politiques conduites par la municipalité au pouvoir à Annemasse depuis 45 ans n'arrivent pas à  arrêter l'hémorragie, pire elle tente de diluer le mal dans la masse de la population par le biais de Rénovation Urbaine via les politiques de relogement faisant suite aux destructions et reconstructions d'habitats.

 

Il est temps pour les habitants du Quartier du Perrier de prendre conscience que les Elus, à qui ils ont fait confiance au nom de multitudes de promesses électorales plus alléchantes les unes que les autres mais qui, sur la réalité du terrain ont montré qu'elles ne répondaient pas aux attentes tant attendues face à l'emploi, la sécurité, la tranquilité publique, l'environnement, l'éducation, ... de se mobiliser et de participer à un projet municipal dont ils seront les acteurs et non de simples figurants comme c'est le cas aujourd'hui.

 

 

A cet effet, nous nous rendrons dans les différents secteurs du Quartier du Perrier, dans les prochaines semaines,  afin de pouvoir échanger avec vous sur le Mieux Vivre Ensemble à Annemasse.

 

 

Aahhhh mais tu te demandes au final ce que je pense du projet d'aménagement des espaces publics de l'Espace Brassens-Joroux ????

 

Je remarque avec intérêt que ce projet est celui que j'aurais aimé voir se réaliser dans les nouveaux quartiers de Chablais-Parc et Etoile-Gare qui, hélas, n'auront pas la chance d'avoir des aires de jeux pour les enfants, de places vertes pour nos anciens, ainsi que des parcours de vélos sécurisés pour les adeptes de la bicyclette.

 

Je note également avec attention que l'éclairage public sera repris dans l'îlot Brassens-Joroux à l'issue des travaux.

C'est un début mais c'est bien celui de toute la Ville d'Annemasse qui doit être repris afin que les Citoyens se sentent davantage en sécurité dans leur Ville.

 

 

Brassens-Joroux-DL.jpg

 

 

Enfin, et la précision est importante ; le financement de ces travaux d'aménagement se fait dans le cadre de  l'ANRU.

Par conséquent, il est important de comprendre que ceux-ci ne peuvent être réalisés que, parce que sous la Présidence de Nicolas SARKOZY, 42 millions d’euros ont été mobilisés pour la rénovation urbaine et pour le quartier du Perrier d'Annemasse.

 

Encore fallait-il le rappeler car la tentation est grande pour nos petits élus municipaux d'occulter cette précision sur le financement de l'ANRU et de s'octroyer les bienfaits de la gestion urbaine !

 

Rendons donc à Nicolas ce qui appartient à SARKOZY !!!

 

 

 

 

 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

tgv74 21/01/2013 00:39


Chère Anne, bonsoir et tous mes bons voeux pour 2013.


Pour la gauche au pouvoir à Annemase cela fait 35 ans et non pas 45. Borrel a été élu en 1977 pour la première fois, succédant à Berthier. C'est de toute façon depuis beaucoup trop longtemps !
Vite du renouveau, grâce à ton action.


Merci pour tout.