Coup de gueule : Raz le bol des trottoirs et des espaces verts souillés par les crottes de chiens.

Publié le par Anne Michel

Après vous avoir exposé  le problème des encombrants dans notre ville à plusieurs reprises, tenté d'y apporter des pistes de réflexion pour  le résorber, je vais m'attacher à un autre problème récurrent celui des déjections canines qui encombrent nos trottoirs.

 

La propreté de notre ville doit pourtant être une priorité.


Certes, chacun, en tant que citoyen doit se responsabiliser,  chacun doit respecter l’environnement qui l'entoure mais dans la réalité ce n'est hélas pas toujours vrai.


C'est ainsi que nous allons aujourd'hui aborder un  thème qui tout comme le précédent présente des problèmes qui sont récurrents et qui  n'ont toujours pas trouvé de solutions par manque de courage politique et d'intérêt de ces administrés.

En circulant en ville, il n'est pas rare d'entendre des personnes s'écrier : "
Y en a marre des crottes de chiens sur les trottoirs …. Eh m…. !,  j’ai encore marché dedans ! C’est vraiment « dég……. » !

Tu te retournes et tu vois ces pauvres gens essayer par tous les moyens de nettoyer leurs chaussures à l'aide du trottoir ou de son rebord.

Nous en avons TOUS fait les frais un jour !


Disons le haut et fort … « y en a marre »


Eh oui ; le manque de civisme de certains de nos concitoyens fait que l’état de propreté de notre ville se dégrade de jour en jour avec, notamment, les nombreuses déjections canines qui jonchent nos trottoirs.


Ces déjections ne sont sûrement pas une fatalité … et si nous tentions de changer le comportement des propriétaires de chiens !


Autant ne pas se voiler la face, et appeler un chat un chat ! La « crotte », si c’est une source permanente de conflits entre citadins, cela reste néanmoins très facile à ramasser avec un sac plastique ou une pince à crotte, chacun en conviendra.

Mais n'en déplaise à certains, les chiens font partie du paysage urbain, et par conséquent leurs déjections aussi !

Avec un réflexe civique de la part de chacun, la « crotte » de chien pourrait ne plus avoir droit de cité et surtout lorsque vous interrogez une personne qui en sortant chez chien vous dit :

"Je suis fier de mes chiens. Je ne voudrais pas qu'ils soient à l'origine de problèmes pour les gens. Je ramasse donc les déjections".



Mais hélas, en effectuant un tour de ville, voilà ce qui jonchent sur nos trottoirs et nos squares, ...

photo prise à deux d'une école


photo prise devant un cabinet d'assurance maladie


 

photo prise à proximité d'un restaurant

 



Les désagréments que représentent les déjections canines laissées sur les lieux de passage ne sont pas limités qu’à l’esthétisme ou au confort mais également à la sécurité et à l'hygiène.


Les crottes de chien présentent des risques liés aux chutes dont nombre concernent des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite victimes de fracture du col du fémur. 

Au niveau de l'hygiène cela concerne non seulement les espaces verts mais aussi les trottoirs.
Il est en effet pas rare de voir dans les espaces verts de nos quelques squares et aires de jeux des  déjections.
Lors des tontes des pelouses , celles-ci se trouvent disséminées tout alentour du simple fait de la projection due aux machines.

Quelle hygiène non seulement pour les techniciens chargés des espaces verts mais également pour ceux qui fréquentent ces aménagements, qu'il s'agisse des gamins, des personnes âgées, des passants, ....


Afin d'être plus efficace dans la lutte en matière d'hygiène du fait des salissures causées par les chiens, il nous semblerait judicieux de mettre au point
un système de nettoyage et de désinfection des trottoirs.

Ce n'est en effet pas parce que le propriétaire de chien 
utilisera les sacs de ramassages que des résidus ne demeureront pas.
Et que dire des traces, des coulures devrais-je dire d'urine qui jonchent nos trottoirs.
Actuellement aucune solution n'existe pour la désinfection des trottoirs souillés. 


Nous allons pourtant vous démontrer que bien des solutions existent.
Encore faut-il se donner les moyens de les chercher et  avoir le courage de les mettre en place.

En contactant la ville de Draguignan, j'ai appris que pour répondre aux questions d'hygiènes,  les élus avaient fait le choix de créer un partenariat avec une entreprise locale qui fait tourner deux motos-crottes qui circulent de 8 h à 11 h et de 13h à 16 h.
En dehors de ces tournées, l'entreprise s'est engagée à intervenir en quelques minutes si un commerçant signale la présence de déjections.

Un service « à la demande » qui semble très apprécié.

Et pourquoi ne pas mettre en place ce système à Annemasse ?




Nous pensons qu'il faille également accentuer l'offre de "canisettes"et veiller à leur parfait entretien.



En étudiant la carte de leurs emplacements, on remarquera de suite que rien n'est prévu au centre ville ni dans les nouveaux quartiers surdensifiés que la municipalité s'efforce à nous imposer.
Rien n'est prévu dans le "nouveau quartier du brouaz", celui de chablais-gare va disparaître,.

On densifie mais on oublie que des gens habitent et que ces mêmes personnes ont des animaux de compagnie.

Un reproche sur l'entretien de ces canisettes doit être fait car il ne semble pas être fait régulièrement.


Voyez en un exemple avec la photo ci-dessous :




Leur propreté étant  loin d'être irréprochable, vous pensez bien que le chien ne s'y rendra pas.

De plus, au niveau de l'hygiène, il a là aussi encore à dire.

Imaginez un instant les désagréments que subissent les habitants de l'immeuble situé juste en face et aux personnes qui fréquentent le parc, du fait des odeurs nauséabondes, aux développements des microbes,....
Un dispositif de désinfection doit sérieusement et concrètement mis en place. 



De même, les distributeurs de sacs sont certes une solution d’aide au maintien de la propreté, mais encore faut-il qu’ils soient réapprovisionnés régulièrement.

Ce qui n'est pas toujours le cas, loin s'en faut. 



Enfin, nous pensons qu'une brigade "Proximité & Propreté Urbaine" qui pourrait être celle en charge des encombrants (proposition faite dans le  précédents billets) devrait  s'occuper de surveiller les espaces publics, informer et sanctionner les maîtres irrespectueux.


Ainsi préalablement à la sanction, cette brigade pourrait en créant un dialogue avec  les contrevenants potentiels les inciter à utiliser les sacs de ramassage gratuits et les informer du coût à payer en cas de récidive.

 

 

 

 

Voilà présenté en quelques lignes nos impressions sur ce sujet qui peut paraître aux yeux de certains anodins.
Nous avons fait le choix d'en parler car nous pensons que tout le monde est concerné par ce sujet.

Mais comme vous le savez nous ne sommes pas aux commandes de la Mairie, nous ne faisons par conséquent que des propositions mais avant de conclure,  juste un constat sous forme de remarques suite à la déclaration de la Municipalité sur le site officiel de la ville s'agissant de ce sujet :
 

"Finies les déjections canines sur la voie publique, la Ville a décidé d’être plus rigoureuse en verbalisant les contrevenants".


1ère remarque :  Hélas le sujet est toujours d'actualité, ce qui démontre que la Municipalité n'a pas pris en compte toutes les données pour remédier à ce fléau.

- 2ème remarque : Combien de procès verbal ont-ils été dressés à l'encontre de maîtres irrespectueux depuis le 1er septembre ?

- 3ème remarque : Que propose concrètement la municipalité  pour solutionner le problème de l'hygiène lié aux contraintes d'avoir un animal en ville ?

 




Tous Ensemble, participons à la propreté de la Ville et à l’embellissement de nos rues. 


Publié dans Politique Municipale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DEMIGNE nICOLE 14/05/2010 13:32



Je partage tout à fait votre point de vue et déplore la mauvaise publicité faite aux chiens en raison de la mauvaise éducation de leurs maîtres. La place d'un chien (et surtout d'un grand chien)
n'est certainement pas dans une ville et quand on doit emmener son chien, il est appréciable de trouver des canisettes propres et des sachets dans les distributeurs... même si nous avons toujours
en poche "un kit de survie" comme nous l'avons baptisé.


J'aimerais bien savoir quels produits sont utilisés pour désinfecter les canisettes et comment en concevoir une dans un petit coin de mon jardin pour éviter de souiller la pelouse devant la
maison


Merci d'avance pour vos suggestions



Isabelle 08/08/2009 15:47

L'avenir c'est ce qui dépasse la main tendue. Louis ARAGON (1963).Pour encouragement ! a,L'espérance n'est ni réalité ni chimère.Elle est comme les chemins de la terre : sur la terre, il n'y avais pas de chemins ; ils sont faits par le grand nombre de passants. LU XUN Le Pays natal.Pour l'engagement ! b, Un grand merci à vous Anne MICHEL ...

Ahmid 08/08/2009 12:11

Annemasse est sale et ça c'est pas une nouveauté. Regardez plutôt le long de la voie de chemin de fer qui longe le magnifique parc de la Fantasia, le spectacle de désolation.Un univers de sacs poubelles et de déchêts en tout genre.Vraiment navrant !!!!!!!

Louis P. 05/08/2009 18:27

chere anne je suis en vacances mais je t'ecris en revenant  de ma promenade quelque soit les partis il devrai etre honteux que dans une ville on laisse salir la ville , et qu'elle soit de veritable depotoire .ce que nous desirons c'est des villes propres et une education des populations et des jeunes  .nous devons responsabilisés les citoyens  et leur faire apprendre les bon gestes au cour de semaine lié à l'ecologie realiste et concrete .voir aussi au bien manger et  des gestes ecocitoyens.je veux ue ville propres sans graffiti et  tout  faire pour re duire les pollutions avec des accords entre tous et des conferences voir reunions

odile maillet 05/08/2009 16:32

bravo anne pour votre article sur les chiens nous avons 2 petits chiens quand je me promene avec eux j 'aie toujours  quelque chose pour ramasser les crottes ou je les faits rouler dans le canivau .moi je pense que  si nous verbalisions tres fort les propietaires de chiens pris sur le faite comme ceux qui depasse de 5 mn le temps de stationnement les trottoirs seraient tres propres il ne resterait que les crachats mais que voulez vous le français et sale odile la raleuse