Le hussard sur le toit...................de la Bioussaie

Publié le par Anne Michel

Le 1er novembre 2008 était publié sur ce blog, un billet sur le Foyer-logement pour personnes âgées « la Bioussaie » suite à une visite des lieux effectuée à titre personnel.

 


J'avais trouvé lors de ma visite plus que scandaleux d'une part l'état de certains logements loués et d'autre part la mauvaise gestion immobilière et financière de ce bien par le C.C.A.S d'Annemasse dont Monsieur le Maire est Président et Madame GUERINOT, Vice-Présidente.

 

Rappel de l'essentiel du constat d'état des lieux que j'avais fait dans le billet du 1er novembre Quel devenir pour le Foyer-Logement pour personnes âgées de la Bioussaie ?  afin de mieux comprendre celui d'aujourd'hui.

 

Lors de la visite des parties communes du bâtiment fin 2008, j'avais pu constater le manque d'entretien régulier que nécessite pourtant tout patrimoine immobilier :

 

  • des traces d'humidités importantes au niveau de l'ensemble du plafond du dernier étage du bâtiment et le long des fils électriques qui sont dues à des problèmes d'étanchéités de la toiture.


L'état patrimonial des parties privatives au mois d'octobre 2008 n'était guère mieux :

  • Parmi les appartements situés au dernier étage, un loué à une personne âgée résidante depuis 8 ou 9 ans, laisse apparaitre au dessus du lit au niveau du plafond qui correspond avec la toiture, une grande fissure avec des traces d'humidité présente depuis sept sans qu'aucun travaux ne soient réalisés

  • Toujours au dernier étage, visite d'un appartement inlouable en l'état car :

  •  le mur de séparation de la pièce principale avec la salle de douches
    est
    fissuré de manière importante sur toute la longueur et qu'aucun
    travaux n'est engagé.

    - au niveau de la limite mur / plafond, un "tassement" dû toujours à ces
    problèmes d'étanchéité de la toiture est présent.

    - et que les sanitaires à savoir la
    douche et les wc, sont dans un état de
    vétusté avancé.
      

  • Au niveau des sols, il n'est pas rare de voir des dalles PVC usées, déchirées, décollées qui contiennent de l'amiante.

    Les seules réparations lorsqu'elles sont engagées consistent en un simple colmatage avec du ciment.

  • Au niveau des conduites d'eaux usées qui passent dans les placards des studios, il y a également de quoi dire carcertaines d'entre elles comprennent un nombre incroyable de rustines métalliques pour colmater les fissures qui apparaissent du fait de l'érosion du métal ainsi que de l'eau usée suinter le long de la canalisation dans des studios pourtant loués.

  • des problèmes d'eau chaude persistent du fait que la tuyauterie est entartrée alors que le problème pourrait facilement être résolu avec un peu de volonté.

En Conclusion de mon billet du 1er novembre, j'avais indiqué que je regrettais dans ce dossier qu'aucun gros travaux n'ait jamais été réalisé dans ce foyer logement et, qu'aujourd'hui la situation est difficilement gérable pour les personnes âgées, pour l'équipe en place ainsi que pour les services techniques de la Ville madatés au coup par coup alors que des interventions de plus grandes ampleurs doivent être réalisées.


Je déclarais également "qu'à partir du moment où un bien immobilier est loué à autrui, on se doit de lui délivrer un appartement dont il peut jouir pleinement, c'est la loi" et de dénoncer une première défaillance de la Municipalité et cela depuis plus de 30 ans.


Je dénonçais qu'aujourd'hui, seuls 34 logements étaient occupés par des personnes âgées sur les 63 logements que comptaient le Foyer-Logement et 14 logements vides et inlouables du fait des dommages immobiliers.

Je trouvais cela regrettable, d'une part pour les personnes âgées qui seraient intéressées par ce Foyer-logement et qui ne peuvent par conséquent y avoir accès et, d'autres part car en partant d'un simple constat de gestion financière, on constate que le manque à gagner dû par la non perception de loyers montre l'incapacité de la Municipalité à gérer et à entretenir une fois de plus des biens dont elle a la gestion.





Début décembre 2008, je reçois en tant qu'administrateur une convocation pour le conseil d'administration du 11 décembre 2008 dans laquelle figure en point 10 dans les Informations diverses après les résultats des élections du Conseil de la Vie Sociale dans les deux foyers logements, puis les Repas de Noël dans les deux foyers logements et au restaurant Colette Belleville, «la visite de Melle MICHEL au foyer-logement la Bioussaie».

 


Depuis le 09 mars, la "présidence" du Conseil d'administration était assurée par Mme GUERINOT mais ce 11 décembre, Monsieur le Maire a fait honneur de sa présence aux administrateurs
et le tout dernier point de l'ordre du jour devient par un curieux hasard le premier sujet par lequel Monsieur le Maire a ouvert la séance.



On allait assister à un procès d'intention à l'encontre d'une Elue de l'Opposition qui avait osé faire son travail.

Monsieur le Maire «avec toujours sa casquette de Proviseur d'Ecole prêt à donner la leçon à l'incorrigible électron-libre, absente car assurant sa permanence hebdomadaire à son travail» explique à l'assistance que « suite à ma visite au Foyer Logement de la Bioussaie j'avais mis en ligne des commentaires et des photos extrêmement négatifs sur cet établissement » et qu'il était regrettable que j'écrive des informations qui mettent en cause le C.C.A.S, et sa gestion de la Bioussaie».


Monsieur le Maire, les commentaires et les photos illustratives, les informations mettant en cause le C.C.A.S et sa gestion de la Bioussaie résultent d'un constat qui n'a fait l'objet d'aucun démenti de vous même ni de vos services depuis sa mise en ligne à savoir le 1er novembre 2008 sauf une tentative de destabilisation demeurée sans succès.


Monsieur le Maire se permet même d'extrapoler sur ce sujet pourtant délicat dont il porte pourtant une responsabilité puisque les élus de la Mairie membres du Conseil d'administration sont quasiment les mêmes que ceux qui ont «géré» notre ville depuis plus de 30 ans lors des précédents mandats.


Oui Monsieur le Maire, le C.C.A.S par sa mauvaise gestion dans ce dossier peut mettre en danger les personnes âgées et les place dans une situation dégradante.

Que diriez-vous si votre mère résidait dans l'appartement dans lequel la conduite d'eau usée suinte dans le placard contenant ses robes ?


Monsieur le Maire continue ensuite son exposé en indiquant à l'auditoire que je décris la Bioussaie comme un « mouroir» pour personnes âgées.


Décidement, Monsieur le Maire vous êtes prêt à tout pour diffuser des Rumeurs malveillantes et la désinformation.

 

Un mouroir au sens du dictionnaire ce n'est ni plus ni moins qu'un établissement où, parce que leur fin est proche, on ne dispense qu'un minimum de soins aux personnes âgées ou gravement malades qui y séjournent.


Je n'ai jamais prononcé, écrit ou fait la moindre allusion à ce terme dans aucune déclaration ou publication.


Je crois Monsieur le Maire que vous ne pesez pas le sens des propos que vous  tenez car faire une allusion au terme «mouroir» est plus que déplacée.
En effet, dois-je vous rappeler les images que les télévisions du monde entier nous avaient fait découvrir et  que nous avons encore  tous en mémoire, lors la destitution du dictateur des Carpates CEAUCESCU.
Nous avions vu  l'horreur des «mouroirs» en Roumanie dans lesquels des enfants abondonnés car considérés comme irrécupérables ou bien infectés du virus du SIDA y vivaient dans des conditions effroyables.


VRAIMENT QUELLE DEMAGOGIE !!!!!!


Monsieur le Maire poursuit ensuite son intervention en indiquant que «malheureusement, des personnes de bonne foi sont susceptibles de lire les pages de ce blog, et on ne peut qu'imaginer leurs réactions à la lecture de celles-ci»


Je note une fois de plus, Monsieur le Maire, que face au manque d'arguments dont vous faîtes preuve pour tenter de vous désengager de cette difficulté, vous contournez le problème en insinuant que tous les lecteurs de ce blog d'oppositon à votre propagande municipale, sont de mauvaises fois.

Je les laisse juges de vos propos.



Mais plus grave, Monsieur le Maire, vous vous permettez de donner des leçons sur les informations contenues dans ce blog qui sont toujours livrées au public uniquement après vérification de la véracité des données et des faits.


Peut-on dire la même chose du site internet de la Mairie qui diffuse des informations fallacieuses telles que par exemple celle annonçant "en principale réalisation pour l'année 2007 pour la modique somme de 70.000 € la réfection de la clôture du Parc de la Fantasia" cliquez ici. alors que celle-ci n'est toujours pas réalisée ou bien encore votre blog de soutien qui annonce aue 3 emplois sont supprimés dans le cadre des Rased à Annemasse alors que l'information est démentie dans une correspondance de l'Inspecteur d'Académie et reproduite ici Les Maîtres mots de la Municipalité : Mensonges, polémiques et manoeuvre politicienne.

 


Monsieur le Maire précise ensuite que le Foyer-Logement de la Bioussaie est un problème sur lequel les élus du C.C.A.S et de la ville doivent se positionner et qu'il a par ailleurs connaissance de tous les dossiers suivis par le CCAS.

 

Il y a tout de même un hic, Monsieur le Maire car cela fait depuis les années 1984-1985 que la question du devenir de ce Foyer se pose lors des Conseils Municipaux et que les Munipalités de gauches successives n'ont toujours pas donné de réponse à ce jour.

 



Enfin Monsieur le Maire indique que : « tous les élus, y compris l'opposition,
peuvent avoir accès à tous les sites communaux. Cependant il leur précisera qu'ils pourront visiter les sites après en avoir fait la demande auprès de la Direction Générale des Services.

 


Etonnante la leçon de morale de Monsieur le Maire alors que celui-ci s'est permis de se rendre il y a quelques mois au colllège de Cranves Sales pour présenter le rôle  de premier magistrat d'une ville sans en avertir le Maire de la commune, qui est intervenu à ce sujet lors du Conseil Communautaire du 21 novembre 2008 en "s'étonnant de cette démarche qui certes est tout à fait louable mais que pour éviter toute polémique ou incompréhension, il aurait souhaité être informé préalablement en tant que Maire de la commune."


Monsieur BORREL, Président d'Annemasse Agglo  a même partagé  l'avis du Maire de Cranves  Sales.



Madame GUERINOT, quand à elle est intervenue en se permettant d'émettre un avis mettant en cause mon intégrité professionnelle en mentionnant que j'avais utilisé ma fonction d'expert dans le bâtiment lors de la ma visite de la Bioussaie.

 

Madame, vous vous permettez de faire un amalgame entre mon activité  professionnelle et mon rôle de Conseillère Municipale d'Opposition et ainsi de troubler  les relations que j'ai avec ma direction.


Je vous précise que si je devais entendre à nouveau un mélange des genres entre mon activité politique et professionnelle de votre part ou de quiconque de la Municipalité, je saisirai les tribunaux pour diffamation et propos mensongers.




Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

LE RESISTANT 24/02/2009 16:10

------SCOOP!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

la DDE s'interesse de pres a cette histoire de terrrain pas payé pour soi-disant une clinique
il y a de du gaz dans le SAN PELLEGRINO!!!
il me reste encore une cartouche mais celle là je la garde !!!!!!!!!!!

Du tout frais,du direct,DUDU c'est pas fait !

le resistant.

PIERREDESAVOIE 24/02/2009 12:59

LA CRAPULERIE AUX POUVOIR EN ROUMANIE.

C'est vrai madame michel que cette crapule de ceausescu dictateur communiste depuis 1947 a laissés mourrir des dizaines de milliers d'enfants,d'abord influencés par les sovietiques il devient a partir de 1971 tres proches des nord coréens et de la chine,
influencé par la "philosophie du Juche" la barbarie communiste sovietique ne devait pas suffire il fallait en chercher une autre et c'etait chose faite.

Obnubilé par une volonté d'augmenter la population roumaine,le dictateur interdit en 1966 par le décret 770 aussi bien l'avortement que la contraception et restreint les possibilités de divorce,a cela s'ajoutera plus tard l'expropriation des biens,terres agricoles et industriels (sans commentaires...) ces mesures aboutirent a l'abandon de dizaines de milliers d'enfants par leurs familles qui ne pouvaient plus subvenir a leurs besoins les plus élémentaires,de plus il interdit le
dépistage du virus du sida avant les collectes de sang et laisse utilisé sur ces orphelins des
seringues non stérilisés causant ains la morts de milliers d'enfants par le virus.

Des 1978 une défection d'un véteran de la "securitate" refugié aux states,laisse apparaitre les premieres fissures avec la révélations de collaboration avec des terroristes arabes,d'espionage de societés occidentales et d'assasinats,c'est le début de la chute.

Le 17 décembre 1989 il ordonne a la securitate d'ouvrir le feux sur des manifestants dans la ville de TIMISSOARA.
Il essaye quelque jours apres de reprendre le controle mais la manifestation a sa gloire qu'il avait prévue tourna rapidement contre lui
il s'enfuit avec sa femme elena qui n'avait rien a lui envier,apres s'etre caché dans une des 11 000 pieces de son gigantesque palais
(le deuxieme batiment au monde apres le Pentagone qu'il avait fait construire en profitant d'un tremblement de terre pour raser un quartier entier de BUCAREST)

Pour finir un peu d'helicoptere,une ferme,une école et douze balles dans la peau le 25 decembre 1989.

La folie des grandeurs,le bien du peuple malgres lui,le parti communiste,la misere et la
souffrance c'est contre cela qu'il faut se battre,c'est toujours d'actualité et le reste n'est vraiment qu'accessoire.

Evidement toutes ressemblance avec des personnes existantes n'est qu'involontaire.

Pierre.

COMTE VITELLO DONATO DE MILANO 23/02/2009 18:47

Dans le genre "informations fallacieuces" mademoiselle vous pouvez rajouter l'annonce des achats de terrains par la GENERALE DE SANTE le mois de fevrier se termine "AU LOIN NE VOIT TU RIEN VENIR"

La seule chose qu'on a vu c'est la ligne de credit de 5 millions d'euros signé par le maire
engageant la ville.

C'etait signé l'année derniere,apres c'etait SUR
pour janvier et maintenant ?
SUREMENT LA FAUTE A PAS DE CHANCE !

Ils sont vraiment mal placé(e)s pour donner des leçons de vérités,a part leurs sciences infuses et leurs coups foireux ils n'ont rien d'autres a proposer aux Annemasiens,ils est
vraiment temps qu'ils laissent la place a une
nouvelle générations de femmes et d'hommes capables de faire avancer les choses de manieres
saines et profitables a tous.

Comte VITELLO DONATO DE MILANO.

DEDE D'ARTHAZ 23/02/2009 16:33

MADAME Michel,

Je suis artisan spécialisé dans les barrieres
en bois,je viens d'aller voir celle de la FANTASIA,effectivement elle a bien besoin d'etre refaite car elle tombe en ruine,ou puis je m'adresser a la mairie parce que je peut en
refaire une pour 50 000 euros au maximum,prime
de risques et commissions comprises,ça fera toujours 20 000 euros d'économiser pour les
Annemassiens puisque cette somme est budjetisée.

Votre site est tres utile a tous,j'ai un
collegue plombier je m'en vais lui parler de la BIOUSSAIE et de tous ces travaux a effectuer
il va faire un devis (gratuit bien sur)

DEDE.

pierredesavoie 22/02/2009 18:58

ANNE, ta comparaison avec la Roumanie est bien *
dans l'ordre des choses,Annemasse se pauperise de plus en plus,le chomage atteint des sommets (voir la presse de cette fin de semaine)pendant
que la délinquance atteint des sommets, je remercie aux passages les poiciers du commissariat d'ANNEMASSE aujourd'hui qui sont
intervenus tres rapidement avant que la situation dégénere et de maniere tres efficace !

Ceux que je ne remercie pas ce sont LES MEMES
QUI ONT RACONTEES N'IMPORTE QUOI SUR TOI,LES
MEMES QUI DENIGRENT NOTRE QUARTIER POUR QU'ON
PARTENT,LES MEMES QUI DETRUISENT TOUT CE QU'ILS TOUCHENT (sauf ce qui est a eux) CETTE GAUCHE
CAVIAR POUR LAQUELLE JE N'AI QUE DU MEPRIS ET DE LA HAINE !pareil pour les idiots utiles qui leurs cirent les pompes de droite comme de gauche ou d'ailleurs !
QUE JE TIENS POUR RESPONSABLE DE LA SITUATION INTENABLE DU QUARTIER DU BROUAZ,sans l'intervention de notre police c'etait de nouveau la catastophe !

Il faut vraiment que ça change a la BIOUSSAIE
comme ailleurs dans la ville,trente ans de gabegie socialo cocos, ça suffit rassemblont les bonnes volontés pour y mettre fin,ça peut pas durer encore cinq ans comme ça !

PIERRE.

ps tres bien SARDOU mon préféré avec notre celebre jonhny.