Quartier de Saint-André : rencontre avec les Habitants, suite

Publié le par Annemasse Avenir

Une vingtaine de personnes s'est déplacée pour cette première réunion publique de l'année, organisée dans le quartier de Saint-André ce vendredi 30 janvier entre 12h00 et 14h00 par l'Equipe qui m'entoure.



De très nombreux sujets ont été abordés par les Habitants qui sont venus  notre rencontre et dont je tiens encore à les remercier ici pour leurs présences ainsi que la présence des différents délégués de secteurs de l'Equipe ainsi que Jean-François FERNANDEZ et Sophie Fradet, Conseillère Municipale Opposition.


Les Habitants ont tout d'abord voulu connaître nos motivations, quels étaient nos objectifs, nos intentions, .....


A toutes ces questions, nos réponses sont claires.


Notre engagement politique se fonde sur des valeurs fortes, et le courage de les défendre.

Dans cette ville en profonde mutation, souvent dominée par les intérêts particuliers et les corporatismes, notre action politique doit pouvoir offrir un visage nouveau de la politique, proposer un projet nourrissant un idéal, une vision, en même temps qu’une morale.

Le respect de la parole donnée, le respect de nos concurrents loin de toute polémique et de toute démagogie, est une exigence d’un débat public moderne. Il est le préalable à tout dialogue sincère et fructueux avec les citoyens.
Nous croyons enfin à la vertu du courage comme gage du bon fonctionnement de notre démocratie. Le peuple attend de ses dirigeants d’être guidé. S’il est seul souverain pour valider les orientations qui lui sont proposées, les élus ont pour premier devoir de les mettre en œuvre, sans faiblesse, ni démagogie.
Seul le courage rendra à Annemasse et aux Annemassiens: audace, élan, volonté pour engager le renouveau attendu et redonner confiance.

Dans notre combat politique, nous sommes déterminés à défendre une certaine idée de la vie et de la société, à chasser la frilosité et la peur du lendemain bref à offrir les meilleures chances d'avenir

Sans courage, la démocratie devient stérile.
Formuler en toute clarté nos choix, affirmer avec force et fierté notre détermination à les mettre en œuvre, tel est le plus grand service que nous puissions rendre.
Il s’agit tout simplement de la sauver de l’enlisement et du déclin qui la menacent.

Pour cela, il nécessaire  pour la ville et les annemassiens de faire des économies et de ne plus gaspiller l'argent que nous n'avons pas et nous  pensons que dans le contexte actuel cela est obligatoire.

Les habitants ont voulu ensuite savoir pourquoi nous faisions une réunion publique dans le quartier.
La raison est la encore simple.
J'avais fait la promesse au lendemain des élections de me rendre tout au long de mon mandat dans les différents quartiers Annemassiens afin de continuer le travail de terrain opéré durant la campagne des élections municipales.





Nous avons ensuite abordé les sujets de préoccupations des habitants du quartier à savoir :



- la vie du quartier ou du moins ce qu'il en reste, sur la froideur de ces passages qui sont pourtant tout neuf et l'absence de toutes vie sociale dans ce quartier qui autrefois était très viviant avec deux cafés, boucherie, boulangerie...
- les problèmes de circulations : nuisances sonores, bouchons et non respect des dans la rue Marc Courriard, véhicules qui roulent trop vite dans la rue du Saleve
- les problèmes de stationnement dans la rue Marc Courriard et notamment l'incivilité de ceux qui se garent devant les entrées d'immeubles


- Éclairage des rues qui n'est pas sécurisant,

- Mise à disposition de bancs dans le centre du quartier Saint André
Il faut rester prudent sur la réalisation de tel projet car si en effet il peut être séduisant d'avoir des bancs, il peut présenter quelques inconvénients lorsqu'ils permettent des regroupements indésirés de personnes avec des chiens ou de clochards.
- Saleté du quartier : déjection des chiens et crachats
-   le manque de placettes végétalisées,
- le problème des vitrines commerciales qui restent désespérément vides
- la piscine d'Annemasse, sujet sur lequel nous nous sommes arrêtés un long moment.

Un accord avait été passé avec l'ancienne Municipalité qui stipule que la Ville d'Annemasse prend en charge la restructuration du centre nautique qui sera ensuite remis à l'intercommunalité qui en assurera le fonctionnement. »

La Ville d’Annemasse suivant cet accord a inscrit dans sa programmation, la restructuration de son centre nautique

 

La programmation de l'équipement intègre donc la vocation intercommunale du bâtiment avec la prise en compte des besoins de la population de l'agglomération (scolaires et public).

Le projet consiste en la restructuration complète du bâtiment comprenant :

la couverture du bassin extérieur de 50 m (1 000 m²),

la restructuration des bassins intérieurs en vue de la création d'un bassin ludique et d'un bassin petite enfance (360 m²),

la création d'un espace soin du corps (en option),

la création d'une aire e jeux d'eau extérieure,

l'amélioration de la fonctionnalité et du confort,

le réaménagement des locaux du personnel et administratifs,

la création de locaux d'entretien et de rangement,

la mise aux normes réglementaires

 

D'après les informations en notre possession Le programme technique détaillé de l'opération devrait être rendu dans le courant du mois de juin.

 

Il est également prévu que le marché de maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation du Centre Nautique soit attribué en début d'année.

 

Rappelons que le coût des travaux avoisine aujourd'hui les 16 millions d'euros.

 

Plusieurs remarques et questions légitimes se posent donc :

 

Un centre Nautique est un équipement indispensable, tout le monde en est convaincu et d'accord.

 

Mais, vu le coût exorbitant pour une simple réhabilitation de surface alors que c'est tout l'ensemble du Centre Nautique qui est à reprendre en passant du réseau des canalisations jusqu'aux couvertures des bassins du fait de sa vétusté, ne serait – il pas plus judicieux de concevoir un nouvel équipement plus moderne, plus grand, avec un lieu pour se restaurer, un lieu avec des hammams, bref un centre nautique ambitieux.

 

Si nous voulons garder nos habitants car le turn-over est important dans notre Ville, si nous voulons éviter qu'Annemasse continue d'être une cité dortoir, nous devons proposer des projets adaptés et non des arrangements qui finissent au final à coûter toujours plus chers.

 

 

- Problème d'accessibilité du Passage souterrain reliant Saint André à la Chamarette aux personnes à mobilité réduite

 

Le sujet du passage souterrain « Saint André » a été abordé, bien entendu et les habitants regrettent le défaut de conception qui empêche les personnes à mobilité réduite de se servir de cet équipement.

Pour mieux comprendre les problèmes de conception de de ce souterrain lire le billet L'accessibilité du passage piétonnier de Saint-André fait débat

 

 

La Municipalité d'Annemasse, par courrier du 30 janvier 2009, nous informe qu'elle a eu une réunion de travail début janvier avec l'APF, Association des Paralysés de France relativement à ce sujet.

 

 

Dont acte mais Monsieur le Maire, je relève toutefois plusieurs incohérences :

 

  • N'aurait-il pas été plus honnête de rencontrer cette association lors de l'examen et de la réalisation de ce projet de passage souterrain plutôt que la rencontrer une fois le projet terminé.

    Mais c'est vrai que vous êtes coutumier de mettre les gens devant le fait accompli.


     

  • Monsieur le Maire, dans le cadre de la réalisation de ce projet, vous aviez l'obligation de faire une demande de dérogation, mais à lire cette correspondance, il ne vous à pas sembler bon de la demander.

    Décidément à Annemasse, on se croit toujours au dessus des Lois de la République.

     

  • Monsieur le Maire, vous rencontrez l'association des Paralysés de France, très bien mais je vous rappelle qu'au niveau de l'agglo une commission intercommunale d'accessibilité doit exister a moins que ....,

    mais dites moi, les mamans enceintes qui accompagnent leurs enfants à l'école, les personnes âgées qui habitent dans le quartier et qui doivent se rendre à l'Église, au marché ou encore se rendre en ville sont-elles elles aussi laissées en marge de vos projets ?

 

En conclusion, force est de constater que les habitants regrettent la politique de la Municipalité qui consiste à :

  • toujours vouloir plus bétonner,

  • ne pas s'occuper du cadre de vie des habitants des quartiers,

  • ne pas avoir de réelles ambitions économiques pour la ville,

  • de ne s'intéresser qu'à ce qui se passe de l'autre coté de la frontière et ainsi continuer à faire que Annemasse soit la ville banlieue de Genève.



    Nous continuerons  à suivre l'évolution de de votre quartier,  à revenir  à votre rencontre vous justifier de notre travail et nous continuerons à défendre vos inté
    rêts.


     


 

Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

pierredesavoie 15/06/2010 11:09



Salut ANNE,


Aujourd'hui dans le DAUPHINE il ya un article sur une association de préservation de l'environnement pour le secteur,trés bonne iniative,elle concerne directement le quartier depuis le Brouaz,la
route de Bonnevile jusqu"au rond point de la route de Thonon,cette saignée au milieu de la ville est une vraie connerie,tout comme l'urbanisation du Brouaz,j'aimerais bien avoir sa position sur
la question ainsi que sur le compromis fantome des terrains toujours en friches de l'ex futur clinique,je sens que les prochaines municipales vont etre animées,les bétonneurs et les BP boys
partiront dans la meme charette,allez bonne semaine.



le glaive 12/02/2009 13:59

"Allons Enfants de la Patrie....." la suite tout le monde la connaît!
Plus que ça, nous devons réagir, être réactifs à la politique municipale actuelle! Faire fi de leurs décisions après des soi-disante consultation des citoyens!
Par quel moyen? Simplement par celui qu'utilise en ce moment la Courageuse Elue de l'opposition, Anne Michel.
Aller à l'encontre des Citoyens, les consulter, prendre en compte leurs préoccupations sans aucune démagogie ni intérêt personnel! Voilà une action républicaine digne d'une Elue et en accord avec le mandat qui lui a été confié.
Ce n'est pas ici un étalement d'éloges et de compliments mais une simple reconnaissance du travail bien fait, qui ne peut que faire honneur à celle qui l'accompli, comme à son équipe d'ailleurs.
A bon Entendeur!

Sphère 12/02/2009 13:44

Voilà un réel travail de terrain où les acteurs les plus importants de la vie d'une cité y participent et sont consultés: les Annemassiens (ssiennes)!
La témérité et l'intégrité dont fait preuve depuis le début de son mandat, la bien nommée Anne Michel, rendent jalouse cette Municipalité élue, il est vrai, avec 23% des suffrages, quel exploit!
Il est de bon ton de se poser la question de sa légitimité vis-à-vis des autres inscrits qui malheureusement dégoûtés de la politique trentenaire précédente et de gauche, n'ont pas cru au réel changement qui était proposé par l'opposition.
Qu'à cela ne tienne, le travail effectué aujourd'hui est en train de porter ses fruits par l'écoute sincère et la représentation effective d'Anne Michel offertes aux habitants de cette ville.
La prochaine échéance électorale en sera la preuve.
Même si la route est encore longue, Vous seul(e)s Annemassiens et Annemassiennes sauront et pourront donner les vrais moyens aux futurs prétendants de cette Mairie pour apporter une autre gestion à cette ville avec toute la considération et la recconnaissance qui est due à ses électeurs(trices).
Nous pouvons compter d'ores et déjà sur l'engagement citoyen fidèle et respectueux de cette Elue exigeante mais exemplaire, Anne Michel!
Anne, Merci pour votre engagement qui devrait être enseigné dans les écoles de la République!

Anne MICHEL 09/02/2009 22:31

Bonsoir,

Faire les réunions dans les quartiers avec les habitants est pour moi essentiel.

Avec mon équipe, nous continuerons durant tout mon mandat à faire ces rencontres qui nous permettent d'avoir un lien permanent avec le terrain.

Je suis capable de me présenter aujourd'hui avec une équipe devant les différents quartiers annemassiens car nous avons toujours voté en Conseil Municipal en respect avec nos engagements pris durant la campagne.

Nous continuons également à travailler en totale transparence les conseils municipaux, les réunions publiques, les commissions, d'ailleurs nos réunions de travail sont libres d'accès à ceux qui souhaitent prendre le chemin en cours de route.

Une seule chose nous obsède, rendre Annemasse aux Annemassiens.


Anne MICHEL
Conseillère Municipale Opposition

Lilou 09/02/2009 19:22

Le fait Anne d'être auprès des habitants d'Annemasse et de tous les quartiers d'Annemasse prouve aux habitants que tu les respecte et prend en compte leurs voeux. Heureusement le ridicule n'a pas peur de tuer la mairie en place.
En effet, ils n'ont pas peur d'affronter les habitants Genevois (225 tout de même et c'est pas fini ainsi que le tribunal de Genève qui leur donne raison) contre le projet du CEVA (gare Annemasse relié avec la gare de Cornavin en passant par les Eaux Vives et tout ça toutes les 5 mn, on croit rêver !!!). Un peu long mais bon faut bien expliquer à tout ceux qui ne sont pas dans le jus...
D'autre part, tu sais le super archi de Chablais "Gare" "Parc" (on ne sait plus) il a mis la clef sous la porte en 2008 et puis il repart en 2009 avec un nouveau nom. Drôle non ?! Pourquoi la mairie ne l'a pas dit lors du dernier conseil municipal ? Quoique ça ne change rien au schmilblic puisque nous aurons une surdensification quand même !!!
Une chose est sûre : la mairie nous offre le bâton pour se faire battre à tout va.
Alors Anne continue ton combat et ton équipe est derrière toi et te soutiens à grands pas !