A Annemasse, l'argent public sert à financer des projets privés

Publié le par Anne Michel

La ville d’Annemasse veut créer un partenariat avec l'association des Taxis, association regroupant des professionnels privés qui pratique une certaine discrimination quant à son attitude  prévenante à l'égard d'une partie de la population de notre commune.

 

En effet, le dernier point à l’ordre du jour du Conseil Municipal sera  relatif à une demande de la Municipalité d’approuver une convention de partenariat entre la Ville et l’association « Annemasse Taxis Réunis ».

 

 

La Municipalité indique que selon les termes de cette convention, les artisans taxis s’engagent à respecter les dispositions de l’arrêté municipal, dont évidemment nous n’avons pas de copie pour information, portant règlement des taxis, en assurant notamment un service public régulier de manière à satisfaire au mieux les besoins des usagers et en répondant à toute réquisition du public.

 

Il nous est encore précisé dans la note de synthèse rédigée par la Direction des services  que  la Ville s’engage à soutenir l’association dans sa volonté d’améliorer le service rendu aux usagers et faire respecter les dispositions réglementaires relatives à l’exercice de l’activité de taxi.

 

 

A lecture de la convention et plus précisément son l’article 2  sur la nature des engagements de l’association, il est plus que choquant de lire que l’association s’engage à n’être prévenante qu’en particulier aux personnes âgées ou à mobilité réduite, aux femmes et aux enfants.

 


Donc si vous êtes dans la catégorie Homme  et que  vous souhaitez prendre un taxi  référencé à cette association, ne soyez pas étonné que celle-ci "ne soit pas prévenante » à votre égard car vous n’êtes pas référencé comme catégorie particulière comme le sont les femmes, les enfants et les persoones âgées ou à mobilité réduite.

 

 

La Municipalité vous propose donc à l'issue de ce vote Mesdames et Messieurs les Elus un partenariat avec une association qui pratique ni plus ni moins de la discrimination.

 


Décidement à Annemasse, la volonté politique est toujours celle de diviser la population.

 


Il ne va pas s’en dire que  je voterai contre cette convention de partenariat  d’autant plus que cette association est un regroupement de professionnels privés et que l'argent public n'a rien à faire dans le privé.


J'avais déjà eu l'occasion de le dire au sujet du projet privé de construction de la future clinique du Brouaz, lors du vote d'une ligne de crédit de 5 millions d'Euros.


D'ailleurs, je m'interroge encore sur ce que devient cette ligne de crédit.


Enfin à la lecture du discours de Monsieur le Maire lors des Voeux aux partenaires et aux associations, vendredi dernier à la Maison des Sports dans lesquels il affirme que les Annemassiens devraient faire preuve de solidarité du fait de la crise financière affectant les finances de la Ville, il est particulièrement choquant d'accorder des subventions à des professionnels privés. 


Publié dans Politique Municipale

Commenter cet article

pierredesavoie 26/01/2009 16:34

Je viens de relire le proces verbal du 22 MAI 2008,edifiant de réalités!

la clinique ça devait etre pour fin 2010 !

EN MOINS DE DEUX ANS UN PAREIL CHANTIER!!!!!
ENCORE DES PROMESSES D'ARRACHEURS DE DENTS !

l'achat des terrains c'etait pour janvier
on va compter les jours comme les gamins avant noél : plus que cinq !(ne pas oublier le cheque)

D'apres certain c'etait déja trop petit,c'est pour ça que l'affaire est on ne sait ou ?

Pierre.

Louis VAUPRE 21/01/2009 21:48

Bonjour,

Moi je trouve ça hilarant de voir comment est géré le budget de la ville, avec ce nouvel exemple qui manque de sérieux, au même titre que la parking de Montessuit, c'est-à-dire sans réel suivi.

En générale lorsque l'on investi dans un projet quel qu'il soit, on étudie, analyse par le moyen de données chiffrées (car ceux sont les chiffres dans ces cas qui parlent plus que les mots) l'année écoulée, on en fait un bilan afin d'éviter de refaire les mêmes erreurs, avoir de nouveaux objectifs (fixés d'après les données) pour reconduire le projet sous un nouvel angle (amélioration continue) et surtout pouvoir définir un nouveau budget nécessaire à la réalisation de ces objectifs.

Dans le cas de cette association, il est tout simplement stupide de voter un budget sans données sur lesquels on peut s'appuyer.

Ceux-ci dit l'intention et le but de cette association sont bonnes et il faut soutenir des actions comme celles ci.

En conclusion je pense que le projet n'est pas monté correctement et la faute en revient aux acteurs de ce projet en assurant peu voir aucun suivi.
La ou je trouve que c'est hilarant c'est de voir qu'à l'heure actuelle ou l'on nous parle de crise économique, la municipalité en place investi n'importe comment (ptit clin d'œil au parking Monte et essuie heu Montessuit...)

Louis Vaupré
Futur Conseiller en investissement pour la Future municipalité

Pierre 21/01/2009 17:37

Un grand remerciement par contre a MADAME MAGNIN
en charge de la mairie de GAILLARD depuis des
années de la part des amis des animaux et du refuge de l'espoir a ARTHAZ,sans elle le refuge courait a sa perte et ce n'est pas la mairie d'ANNEMASSE ni l'aglo qui peuvent en dire autant en refusant leurs appuis pour une cause
qui ne devrait meme pas etre sujet à polémique.

Intervention décisive également du député de notre circonsription - CLAUDE BIRRAUX -
que je remercie en profitant du blog d'ANNE.

L'essentielle des valeurs humaines sont bien rassemblées dans ces actions et avec le respect de la propriété privé socle de notre démocratie
qui caractérisent ces deux élus(e) nous sommes
a cent lieus de ce qui se passe a ANNEMASSE.

Anne avec tous ces exemples ce n'est pas compliquée d'etre une bonne élue respectueuse de chacun tu en a les capacités,avec cette franchise qui te caractérise tu marche dans les pas des meilleurs...

PIERRE.

fabienne 20/01/2009 21:41

moi ce qui me sidere encore ,c'est de voir et d'entendre les gens.
personne jusqu'a present ne c'est rendu compte du comportement "scandaleux" de nos administrés?!!
est ce qu'il a fallu qu'une petite bonne femme dise haut et fort ce qu'il se passe a annemasse pour que tout le monde se pose enfin les bonnes questions?
on nous plume,on nous enferme dans un quetto de beton ,on nous ment.....et cela depuis longtemps.on nous passe de la creme dans le dos et nous on ne va pas plus loin; voilà on cela nous conduit.maintenant chacun doit faire savoir que nous ne sommes plus d'accord ;mais au principale interessé....c'est a dire la MAIRIE.... (qui ne dit mot,consent...vieux proverbe)

pierredesavoie 20/01/2009 20:13

SALUT JO,
tu crois que ça marche aussi pour les salades
j'aurais besoin de dix mille c'est pour payer le gaz ! (eh comme y vient de bolchevie c'est tout benef...)
heureusement que je suis de passage vraiment bien ce blog !
pierre